Erreur
Erreur
Derniers sujets discutés:


Dernières news :
 
Suite du comics Sonic Forces et arrivée...
Suite du comics Sonic Forces et arrivée...
Deux nouvelles vidéos de gameplay pour ...
Deux nouvelles vidéos de gameplay pour ...
Sonic Forces : Un webcomic et l'OST anno...
Sonic Forces : Un webcomic et l'OST anno...
Derniers articles :
 
Sonic X - Casting et Staff
Sonic X - Casting et Staff
Episode 52 : Souvenirs, souvenirs
Episode 52 : Souvenirs, souvenirs
Episode 51 : Le voyage de Chris
Episode 51 : Le voyage de Chris
Dernières vidéos :
 
Sonic Colours - Trailer
Sonic Colours - Trailer
Ziks Sonic dans Guitar Hero
Ziks Sonic dans Guitar Hero
Sonic Chronicles - Spot anglais
Sonic Chronicles - Spot anglais
Pages: 1 ... 3 4 [5]
L'Héritage du Chaos
Re : L'Héritage du Chaos
« Répondre #60 le: Juillet 17, 2017, 07:58:21 »
  • Supa Rank D
  • Rédacteurs
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 574
  • Merci à Clover pour l'avatar
Et des fics d'autre univers non plus? :p

Il y en a surement d'autre qui lisent mais sans forcément donner un avis et oui c'est chiant je sais :/

Donc je comprends ton choix et je te laisse le temps qu'il faut pour te reposer et retrouver le moral si nécessaire :)
Je serais là pour lire la suite en tout cas!
Journalisée

Merci à Rollabunna et Yachiru
 
 
Re : L'Héritage du Chaos
« Répondre #61 le: Juillet 17, 2017, 08:58:24 »
  • Rank F




  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 54


  • Journalisée
Non, même pas. C'était mon ultime fic, vraiment, ça ne m'apporte pas grand chose. Je voulais la faire surtout pour voir si mon nouveau style d'écriture s'adaptait à cet univers.
Je sais qu'il y en a surement d'autres qui lisaient et merci à eux, mais encore une fois quand on publie une histoire sur un forum c'est avant tout pour les retours qui sont là pour nous aider à progresser et pour la partager avec les autres. Sinon je l'aurais écrite sans même me donner la peine de la publier.
Moi je suis du genre à me fier à ce que je vois, pas grand chose dans ce cas en l'occurrence lool.

Plus sérieusement, j'ai dépensé pas mal d'énergie pour essayer de pondre quelque chose pour plaire aux lecteurs, quand derrière on ne t'aide pas à améliorer ton histoire c'est qu'elle n'en vaut pas la peine. Alors j'arrête de dépenser des forces pour vous  Smiley

Retrouver le moral ? Perdu à cause de la fic ? Il va bien, tu n'y es pas lol  Smiley à te lire on croirait que l'Héritage du Chaos est quelque de primordial pour moi… au contraire j'ai pléthore d'autres projets qui passent bien avant, mais je voulais vous faire plaisir. Même si j'ai quand même apprécié l'écrire.
   
Re : L'Héritage du Chaos
« Répondre #62 le: Juillet 17, 2017, 08:35:53 »
  • Supa Rank D
  • Rédacteurs
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 574
  • Merci à Clover pour l'avatar
Je comprends ce que tu ressens mais certaines personnes ont décidé d'arreter de lire sur les forums (surtout PSo) donc le nombre de lecteur en est forcément réduit :/
Mais concernant la première fic que tu as faites que tu m'as envoyé en privé?

:/

Pas forcément si important que ça mais un peu tout de meme non?
Journalisée

Merci à Rollabunna et Yachiru
 
 
Re : L'Héritage du Chaos
« Répondre #63 le: Août 30, 2017, 07:23:33 »
  • Rank F




  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 54


  • Journalisée
Un retour inattendu :), tout ça pour l'amour de mon précieux héritage de chaos, que j'aime et que j'ai malgré tout envie de terminer. Cela dit, rien ne me dit que ce retour sera périodique  Huh?
Cela dit, let's go !





Chapitre 5 : Le projet Necro Cosmos : l'utopie obscure du Fléau (2)






Un mauvais pressentiment…
Pour une raison qu’elle ignorait, voire même qui la dépassait, Gally ressentait l’arrivée imminente d’un danger sur Mobius, comme une évidence dont son intuition ne cessait de la persuader. Face à cette menace, la féline a pris une importante décision, en fixant par la fenêtre du salon d’Amy d’un regard déterminé, la pleine lune qui progressivement se voyait couverte de nuages noirs et menaçants. Cette initiative, était de définitivement quitter le village qui l’avait accueillie et ce, le soir même.
La rescapée d’Aurora avait alors très vite rassemblé le peu d’affaires qu’elle avait emporté depuis son départ forcé de sa planète, en l’occurrence, son seul et unique sac à ficelles, où demeuraient cachées les sept émeraudes du Chaos.
S’en est ensuite suivi son départ de la maison de la hérissonne, qu’elle avait tachée de ne pas réveiller en traversant sur la pointe des pieds la vaste pièce de vie au milieu de laquelle se trouvait le canapé orbiculaire.


Sur l’île de l’ange, l’affrontement entre les deux combattants hérissés était déjà bien engagé, sous l’éclat argenté de la lune rondelette.
Profitant d’un bagage physique bien plus prononcé que celui de son adversaire du soir, l’échidné harcelait le Fléau noir avec une pluie de coups de poings dont la violence se voyait graduer au fil des attaques. Face à une telle opposition le hérisson noir jouait sur son principal atout, cette ahurissante vélocité grâce à laquelle il se mouvait furtivement telles les ombres qui recouvraient le parc autour de l’autel, à mesure que les nuages dissimulaient partiellement le satellite naturel.
Cependant, force est de constater que plus le combat avançait et plus le redoutable destructeur de mondes paraissait en difficulté face aux imprévisibles assauts de Knuckles qui anticipaient de mieux en mieux ses déplacements. En effet, en observant avec concentration les poings du porc-épic se balancer avec hargne au plus près du son visage, Black a fini par comprendre qu’un seul de ses coups directs suffirait pour le mettre au tapis. Effectivement, lorsque les assauts de l’échidné ne se limitaient pas à brasser l’air, ils finissaient bien souvent leur course dans les quelques menhirs qui encerclaient l’autel et qui se brisaient en morceaux sous le joug de sa force herculéenne.
Et alors qu’il voulait prendre de l’élan pour mieux reculer, Black surpris, a constaté les yeux écarquillés qu’il se tenait dos à l’un de ces fameux blocs de roche, qu’il a par réflexe aussitôt regardé. Si les réflexes sont parfois salvateurs, mal a cette fois pris au Fléau noir de baisser involontairement sa garde, car quand il s’est rendu compte de son erreur il était déjà trop tard et Knuckles avait déjà armé son poing.
C’est donc d’un puissant coup que le porc-épic s’apprêtait à prendre l’avantage, un direct que la hantise de Gally ne pouvait guère esquiver.
Pour la première fois pris de vitesse par sa naïve distraction, le destructeur de mondes n’a eu de meilleure alternative que de parer l’assaut, en positionnant ses deux bras en croix face à son visage.
Lorsque le poing du rival de Sonic a transpercé la dernière défense de son vis-à-vis, l’impact s’en était allé en une assourdissante détonation, dont la puissance a fait trembler toute la zone de combat.
Comme si cela ne suffisait pas, la violence du coup en plus de briser la paroi rocheuse, avait balayé le hérisson pour l’emporter à une vingtaine de mètres plus loin, où il s’est rudement écrasé.
Visiblement fier de sa prouesse, l’échidné a brandi son poing muni d’un sourire un brin orgueilleux, avant de faire une piqûre de rappel à l’intru, qu’il ne s’est pas fait prier d’annoncer d’un ton assez provocateur.
« - Qu’est-ce que j’t’avais dit ? Mes poings, y a rien qui leur résiste.
Même si Black semblait effectivement à la merci de son adversaire, il continuait d’arborer cette mine des plus sereines, que la détermination de Knuckles n’avait en rien altérée. C’est donc sans vraiment d’accroc, que le hérisson s’est lentement relevé, pourvu d’un air dont les traits mêlaient mépris et agacement.
De son regard dont la fermeté se traduisait clairement à travers l’éclat de ses yeux bleu outremer, le Fléau noir a directement répondu à son interlocuteur en le fixant.
- Oser lever la main sur moi, sera le pécher qui causera ta perte, profane.
Littéralement abasourdi par le discours de Black, le porc-épic a aussitôt troqué son air gorgé de fierté, pour un beaucoup plus ahuri, avec lequel il s’est empressé d’observer son adversaire la bouche entrouverte.
- Un pécher… profane ? Pour qui te prends toi à la fin hein ? Un être divin ?
A l’écoute des interrogations de Knuckles, le destructeur de monde a vu un sourire hautain naturellement se dessiner sur ses lèvres. Pris dans un excès de faconde, il a ensuite grandement écarté les bras qu’il a légèrement levés vers les cieux, avant que l’éclat lunaire ne vienne entièrement le frapper, renforçant ainsi l’aspect céleste qui attisait la curiosité de l’échidné.
- C’est ça, je suis l’émissaire divin d’un plan supérieur venu restaurer un nouvel ordre dans l’univers.
Face aux explications évasives de Black, Knuckles n’en demeurait pas plus avancé, comme le témoignait son visage égaré et ces interrogations abondantes qu’il livrait au hérisson.
- Quoi, un genre d’ange tu veux dire ?
Lorsque le faisceau lumineux a complètement cessé de l’encercler, le Fléau noir a baissé les bras avant de souffler quelques mots muni d’une indifférence totale.
- Qu’importe. »
Devant le refus explicite de Black d’éclairer un peu plus une lanterne bien terne, l’échidné a fini par afficher des traits renfrognés signe d’une impatience à son apogée, puis le pied en avant s’est préparé à attaquer.
Quant au destructeur de mondes, il se contentait d’observer au loin son adversaire, prêt à parer le moindre de ses coups avec la même dextérité dont il avait fait preuve jusqu’à présent.
C’est donc sans grande surprise que Knuckles s’est brusquement élancé et a chargé le hérisson d’un poing muni d’une hargne toute aussi similaire.
Et alors que le supposé ange s’apprêtait à éviter l’attaque, il s’est soudainement interrompu et a écarquillé les yeux de stupeur à la grande surprise de son opposant.
Bien qu’étonné, le porc-épic a quand même choisi de poursuivre son assaut. Cependant, lorsque son poing est arrivé aux abords du torse de Black, Knuckles s’est vu accueilli par un éblouissant éclat de lumière blanche qui en un instant, avait envahi l’ensemble du champ de bataille.
« Dernière édition: Août 31, 2017, 08:32:03 par Shadow 76 »
   
Re : L'Héritage du Chaos
« Répondre #64 le: Septembre 07, 2017, 01:07:07 »
  • Rank F




  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 54


  • Journalisée
Chapitre 5 : Le projet Necro Cosmos : l'utopie obscure du Fléau (3)






Face à cet aveuglant halo, l’échidné n’a eu d’autre choix que de baisser le poing et afficher un visage grimaçant que mettaient en avant ses paupières fermement closes.
Quand la luminosité s’est enfin dissipée une poignée de secondes plus tard, Knuckles a remarqué avec étonnement en rouvrant ses mirettes, que le hérisson noir avait disparu. Comme si sa vision était floue, le gardien de l’île s’est activement frotté les yeux d’un air pontois, avant d’orienter sa caboche dans tous les sens possibles et imaginables afin de dénicher la potentielle cachette du Fléau noir. Hélas, tous ses efforts ont été vains. Le rival de Sonic a donc été forcé de constater avec agacement, que son adversaire du soir s’était vraisemblablement joué de lui, en profitant de cette éblouissante diversion pour prendre une tangente dont ce dernier ce serait visiblement bien passé.
Enragé de s’être fait aussi facilement avoir, Knuckles n’a pas perdu un seul instant pour exprimer toute l’étendue de son mécontentement, en entrechoquant violemment ses deux poings, puis en l’étayant de quelques propos prononcés avec une légère pointe d’irritation.
« Maudit soit-il ! Tu paies vraiment rien pour attendre ça, crois moi. »


Cela faisait déjà plusieurs minutes que Gally avait abandonné le village de Sonic et ses amis, pour son épaisse forêt environnante. Son objectif était des plus clairs, en l’occurrence, traverser le bois pour atteindre la prairie où devait encore l’attendre la navette prêtée par Christy. Tout ceci, pour quitter le plus rapidement possible Mobius, afin que ce danger qui pour une raison encore obscure ne semblait ardemment traquer que sa propre personne, ne s’en prenne guère à ses nouveaux amis qui lui avaient de bon cœur offert gite et amitié.
Malgré sa clarté, son but n’en restait pas moins laborieux, car avant d’attendre cette fameuse plaine, la féline devait tout d’abord venir à bout de cette dense forêt dans laquelle elle errerait certainement toujours, sans l’intervention salvatrice du hérisson vert.
Quoiqu’il en soit, Gally avançait tant bien que mal au milieu de ses grands arbres en haut desquels la regardaient munis de grands yeux jaunes, les volatiles nocturnes perchés au bout de leur branche.
Peu rassurée, comme l’illustraient ses traits apeurés ou encore la fermeté avec laquelle elle tenait son sac à ficelles. De plus, la rescapée d’Aurora ne pouvait pas faire un pas sans regarder de droite à gauche ni sursauter au moindre craquement de brindille. Il faut reconnaître pour sa gouverne, qu’au beau milieu de cette forêt les faibles rayons lunaires qui parvenaient à traverser les épais feuillages des arbres, ne permettaient pas une visibilité de plus de quelques mètres. Seulement, comme depuis le début de son aventure, Gally faisait preuve d’un courage sans égal et disposait d’une volonté d’acier, dont l’alliage se voyait renforcer par son incommensurable désir de protéger ceux à qui elle tenait.

Si pour le moment sa traversée ne se résumait qu’à une marche sans fin animée par les hurlements stridents des maîtres de lieux, ce pressentiment qui avait motivé la féline à quitter le domicile d’Amy se voulait de plus en plus oppressant à mesure de son avancée. En effet, cette étrange sensation qui la tiraillait, s’était manifestée par le biais d’un vent, dont l’épaisseur de la végétation était somme toute logique censée rendre impossible la levée. Non, cette bourrasque provenait bel et bien des entrailles du bois et c’est à ce moment précis que le visage de la féline s’est terrifié et que son rythme de marche à tripler, tout comme celui de son cœur.
Cette pression pesante, cette atmosphère étouffante… ces impressions Gally ne les connaissait que trop bien et c’est finalement quelques secondes ses craintes ont fini par se concrétiser et lui donner raison à son grand malheur, lorsqu’elle s’est brusquement arrêtée au pied d’un imposant arbre. Quand elle a levé les yeux vers ses branches, la féline a constaté avec effroi qu’il était déjà trop tard, le hérisson noir dont elle redoutait plus que tout la présence, la fixait d’un œil aiguisé.
Du haut de sa branche, le Fléau noir arborait une posture noble, droite et les bras le long du corps, bercée par ce halo lunaire immaculée, qui parvenait à le frapper de plein fouet et ce, malgré la densité de la végétation. Il regardait Gally de haut et semblait se délecter de la terreur qu’il lui inspirait.
Une nouvelle fois, la gardienne des émeraudes du Chaos paraissait tétanisée à la vue du hérisson et c’est presque inconsciemment que cette dernière a fini par reculer de quelques pas.
« Black… » a-t-elle timidement murmuré les yeux écarquillés et rivés sur le destructeur de mondes.
Au regard de ce sentiment de peur que dégageait sa proie, le Fléau noir n’a pas tardé à émettre d’un ton gorgé d’un soupçon de fatalité, une triste évidence que la chatte avait finie par déduire au fil de leurs rencontres de moins en moins fortuites.
« - Tu peux fuir aussi loin que ta misérable existence te le permette, mais, les pierres sacrées que tu détiens sont une partie de moi et tant que tu les transporteras, jamais tu ne m’échapperas.
Lorsque ces mots ont pénétré dans ses oreilles, Gally a aussitôt affiché une mine dont l’étonnement n’avait d’égal que le dédain de son interlocuteur. A vrai dire malgré ces timides révélations, le mystère qui entourait Black n’avait de cesse de s’épaissir dans sa tête. C’est pourquoi en quête de réponses, que la féline a puisé dans le peu de courage qu’il lui restait, pour se lancer dans un affrontement verbal qu’elle a entamé sous la forme d’interrogations.
- Une partie de toi tu dis ? Mais enfin, qui es-tu ?
Devant la naïveté innocente de la gardienne des gemmes, Black n’a pu s’empêcher d’esquisser un sourire mauvais, avant de froidement assouvir sa soif de curiosité.
- Celui qui purifiera le monde en exterminant l’ensemble de ces profanes. »
Il n’a pas fallu davantage que ces paroles pour que ses mirettes ne s’ouvrent grandement et que son front ne se recouvre d’une épaisse sueur froide. Ce discours semblait l’avoir totalement paralysée, au point que cette dernière n’en finisse par s’écrouler les genoux à terre, les mains sur la tête.
« Purifier l’univers… profanes… »
Ces mots, la féline les a répétés en boucle sans jamais s’arrêter. Elle demeurait incontrôlable, dans un genre d’état second qui progressivement se manifestait en d’intenses tremblements. Si les propos de Black l’affectaient autant, c’est parce qu’ils faisaient pleinement échos à ceux que cette voix répétait encore et encore au sein même de ses rêves. Cette voix, qui réclamait vengeance, justice, deux notions qui d’après ses dires, passaient par l’élimination de ce mot que le hérisson noir n’avait de cesse de prononcer, « profane ». Dans sa perdition, Gally en est donc rapidement venue à se demander si le Fléau noir partageait un étroit lien avec ses visions récurrentes qui la hantaient chaque nuit.
Cela dit, Black qui n’en avait que faire des états d’âme de la féline, a profité de sa confusion pour mener l’assaut. En effet, le destructeur de mondes a subitement sauté de son perchoir avant de s’enrouler sur lui-même et d’amorcer une virulente révolution jusqu’à devenir une véritable sphère hérissée, le tout, sous la houlette d’un strident son.
Tel un prédateur, le Fléau noir s’est alors fondu sur sa proie à une vitesse démesurée.
Mais alors qu’il croyait Gally sans défense, le hérisson n’avait pas prévu qu’un obstacle ne vienne se dresser sur sa route, un contretemps qui retardait encore un peu plus l’acquisition des précieuses émeraudes du Chaos et ce, à son plus grand agacement.
Cet ultime rempart, c’était l’échidné qui de nulle part, avait bondi pour intercepter la boule tranchante, qu’il tenait fermement du bout de ses gants.
Malgré la force de frappe de Black que la vitesse avait doublée, Knuckles solide sur ses appuis, résistait tant bien que mal à l’impact, sous le regard surpris de la féline qui reprenait peu à peu ses esprits.
Progressivement, le porc-épic est finalement parvenu à prendre le dessus sur son adversaire et à prendre le contrôle de la boule hérissée. C’est donc logiquement en faisant l’étalage de toute sa puissance, que le rival de Sonic a d’un violent lancer, fini par renvoyer la sphère qui a durement achevé sa course dans le tronc de l’arbre qu’elle venait à peine de quitter et qui sous la rudesse du choc, n’a eu d’autre choix que de fendre en deux.
Bien évidemment, il en fallait beaucoup plus au Fléau noir pour s’avouer vaincu, lui qui commençait déjà à se relever d’une mine des plus impassibles.
L’échidné a alors profité de son avantage, pour interpeler le destructeur de mondes d’un sourire plein de confiance.
« - Tu croyais quand même pas que j’allais t’oublier ! J’te rappelle qu’on a un p’tit compte à régler toi et moi.
Black qui visiblement ne l’entendait pas de cette oreille, s’est contenté d’observer son vis-à-vis, dont l’enthousiasme et la soif de combat le laissaient totalement indifférent.
- Une fois de plus… cette fois, rien n’entravera le châtiment de la justice.
- C’est ça. Allez, approche un peu pour voir », a aussitôt répliqué le porc-épic en entrechoquant ses poings, animé par l’ardeur et l’envie d’en découdre, que traduisait le sourire confiant qu’il affichait.
Face à l’arrogance de Knuckles, le hérisson noir est resté de marbre. Oui, il s’est contenté de fermer les yeux et de rester immobile les bras le long du corps, laissant ainsi sa garde complètement à découvert.
C’est alors à ce moment précis, que le corps du Fléau noir s’est vu progressivement recouvert d’une aura ultramarine qui s’étalait autour de lui chaque seconde un peu plus. En dépit de la fraîcheur et de la noirceur de la nuit, ce halo dégageait une énergie phénoménale dont l’éclat parvenait à baigner le périmètre tout entier dans une lumière bleu marine.
La puissance du hérisson semblait déborder de tous les pores de sa peau et le sol se creusait peu à peu sous ses pieds. La nature elle-même paraissait également se prêter au jeu, par l’intermédiaire des feuilles des arbres échouées tapissant le sol et qui dansaient autour de lui.
De son côté, l’échidné avait l’air attentif au spectacle qu’offrait la démonstration de son adversaire. Les poings prêts à frapper, il cherchait activement le meilleur angle d’attaque.
Quant à Gally, elle fixait d’un regard attentionné l’attraction de Black dont le cheminement lui paraissait plus que familier. Oui, la féline avait effectivement vu juste car cet assaut que préparait minutieusement le Fléau noir, n’était autre que celui de Shadow, le même qui en une fraction de seconde avait eu raison de lui sur la planète Cascade.
Quand elle a enfin compris de quoi il retournait, la gardienne des émeraudes s’est empressée d’alerter son sauveur, d’un cri plein de désespoir.
« Prends garde il va attaquer ! »
A peine sa mise en garde lancée, la nature avait déjà repris son cours. En effet, l’aura opaque qui encerclait le destructeur de monde s’était évaporée, entraînant avec elle, la chute des feuilles mortes ainsi que celle de la température.
Black a alors subitement rouvert ses paupières et d’un regard froid, a mis fin à tout suspens.
« C’est trop tard. »
De ces quelques mots, a suivi l’écroulement de Knuckles qui tel un poids mort, est tombé en arrière pour venir s’échouer sur le sol inconscient, sous l’œil affolé de Gally.
Comme l’avait prédit le hérisson noir, l’échidné était finalement vaincu et désormais, rien ne semblait en mesure de se mettre en travers la route de ce regard aiguisé qu’il adressait à sa proie.
La féline se retrouvait ainsi seule face à son prédateur, dépourvu de tout moyen de défense. La pauvre… il ne lui restait hélas que ce petit sac à ficelles, qu’elle tenait fermement contre sa poitrine, les yeux scintillants d’un effroi presque palpable.
Sans dire un mot, le Fléau noir a donc entamé une marche progressive, dont les pas se voyaient de plus en plus espacés.
A la vue d’un Black dont l’arrivée n’était qu’une question de secondes, quels choix s’offraient à la féline ?
Devait-elle renoncer et accepter le sort que son regard meurtrier ne dissimulait à peine, ou bien tenter ce que personne jusqu’à présent n’était parvenu à faire, en l’occurrence, mettre un terme aux idéaux du Fléau noir ?
Face à ce dilemme, c’est le souvenir d’un Eon souriant et combattif qui au final, a fini par motiver les actions de Gally.
Fort de la mémoire de cet ami à qui elle tenait tant, la féline a troqué son air apeuré, pour un beaucoup plus concerné. Plus qu’une simple poussée d’ailes, la gardienne des émeraudes s’est brusquement levée, avant de se dresser face à Black les bras écartés, au pied du corps inerte de l’échidné.
La Gally craintive, timide et maladroite, avait laissé place à une toute autre facette, que son regard gorgé de sérénité et de fermeté se tâchait de mettre en avant.
« Je refuse ! Je refuse de me soumettre au monde que tu veux imposer ! Je refuse de te laisser faire une nouvelle fois du mal à ceux que j’aime ! Ces joyaux sont peut-être une partie de toi, mais jamais, je ne te laisserai te servir de la pureté de leur pouvoir pour t’en prendre à des vies innocentes ! »
Quelle voix tonitruante de la part de la gardienne des gemmes, pourtant d’ordinaire si réservée. C’est simple, pour la première fois la féline affichait une assurance presque tangible. Son visage était fermé et ses sourcils froncés, prononçaient encore un peu plus cette lueur ardente qui enflammait ses grands yeux noisette.
Pour dire, même Black avait l’air des plus surpris, face à la détermination, qui embrasait les mots de sa proie. Mais le visage serein du hérisson a surtout fini par s’étirer lorsque le sac de Gally s’est mis à luire d’une lueur blanche et intense, comme si les émeraudes du Chaos réagissaient à la volonté de leur gardienne.
D’une impulsion, le destructeur de monde a alors décidé d’en finir au plus vite et s’est par le biais de sa stupéfiante célérité qu’il s’est fondu sur sa cible le poing en avant.
La féline qui voyait le membre de Black se propulser à vive allure droit sur son visage, n’a pas bougé d’un millimètre. Elle s’est contentée de le voir venir, avec le profond sentiment que rien ne pourrait lui arriver.
C’est ainsi, comme si cette dernière l’avait prévu, que l’arrivée providentielle d’un allié, est venue s’interposer entre les deux hybrides, en agrippant fermement le poing du Fléau noir dans la paume de sa main.
Cette aide qui s’était manifestée tel un éclair bleu pourfendant les ténèbres de la nuit, vous l’aurez compris, il s’agissait de Sonic le hérisson.
   
Re : Re : L'Héritage du Chaos
« Répondre #65 le: Septembre 08, 2017, 06:48:29 »
  • Supa Rank D
  • Rédacteurs
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 574
  • Merci à Clover pour l'avatar
Alors deja: désolée de pas avoir répondu plus tot j'étais en vac quand t'as posté le 1er du coup j'ai vu et j'ai oublié d'allé lire sorry :/
Mais je suis contente de ton retour :)

Alors premier constat : t'utilises souvent porc-épic, c'est surtout en tant "synonymes" de échidné ou ?

C’est donc d’un puissant coup que le porc-épic s’apprêtait à prendre l’avantage, un direct que la hantise de Gally ne pouvait guère esquiver -> alors là sur le coup j'ai pas compris mais avec le recul je comprends que t'as voulu parler de Dark en le nommant "hantise de Gally"
Pris dans un excès de faconde -> je suis allé sur wiktionnaire x)
des maîtres de lieux -> des lieux
ne les connaissait que trop bien et c’est finalement quelques secondes ses craintes -> il manque un mot me semble
 rien ne semblait en mesure de se mettre en travers la route de ce regard -> pareil
au plus vite et s’est par le biais de sa stupéfiante célérité -> c'est et pas s'est

Alors après un truc qui m'a choqué dès la lecture: c'est le comportement de Gally, Amy et Sonic l'ont aidé, accueilli et tout, et elle quand elle sent du danger elle se casse sans les prévenir wut. Et le truc c'est que si justement j'avais posté mon avis avant que tu sortes la suite: bah j'aurais compris qu'elle s'enfuyait et pas qu'elle se casse car elle croit que Black en a après elle. Du coup ça va ça rattrape et au final je la déteste pas. Après je vois qu'elle a un peu grandi à la fin du chap. Et j'espère quand même que Sonic lui filera un savon au prochain chap pour lui avoir caché des trucs :p
Après je m'attendais aussi à un combat de fou contre Knux et ca m'a choqué quand même qu'au premier face à face contre le gardien il soit faible, sauf si c'est pour mesurer la puissance de Knux à voir.
M'enfin bon, contre Sonic je verrais ce que ça donnera :p
Journalisée

Merci à Rollabunna et Yachiru
 
 
Re : L'Héritage du Chaos
« Répondre #66 le: Septembre 10, 2017, 11:36:00 »
  • Rank F




  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 54


  • Journalisée
Tu m'étonnes que je ne prête plus attention aux fautes, je sais que tu seras toujours là pour me les signaler lool  Tongue

Porc-épic je le prends comme synonyme d'échidné, je me fis à la VF, puriste que je suis.

N'oublie pas que Black à O-S Knuckles quand même, alors après c'est sûr qu'il aurait pu éviter de laisser traîner le combat sur l'île de l'ange, ça aurait pu éviter d'attiser un long suspens et aussi m'épargner pas mal de copie  Tongue.
Black est joueur, il reste un hérisson de même calibre que Sonic et Shadow et son orgueil demeusuré le pousse a toujours être friand de puissants adversaires, quitte à voir ce que ces derniers ont dans le ventre.

Si ça peut te rassurer, dans l'état actuel des choses, Sonic n'est déjà plus en mesure de rivaliser avec le hérisson noir.
   
Re : L'Héritage du Chaos
« Répondre #67 le: Septembre 10, 2017, 06:37:55 »
  • Supa Rank D
  • Rédacteurs
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 574
  • Merci à Clover pour l'avatar
Ouais toujours fidèle au poste Cool

Certes mais dans la vf ils disent des trucs faux parfois Roll Eyes

Il est certes joueur mais me semble que Shadow l'a poutré sur la planete de Molly donc bon : faut qu'il se calme un peu :p Moi je serais pas fier de m'etre fait poutré par Knux sur l'ile de l'ange :p

Naaaan tu m'as spoil :c Et de toute manière c'était prévisible car si Sonic le bat y'aurait pas de suite: Black serait mort et Gally vivrait pour toujours heureuse avec eux sur l'ile.
(et Manic quelque part dans la foret)
Journalisée

Merci à Rollabunna et Yachiru
 
 
Pages: 1 ... 3 4 [5]