Erreur
Erreur
Derniers sujets discutés:


Dernières news :
Derniers articles :
Dernières vidéos :
Planete Sonic ForumsL'Atelier Fan AreaFanficsBest ofL'héritier : conscience [Terminé]

Sondage

Question: Vous aimez? ("de quoi?" "bah la fic bien entendu!")


Non, j'adoooore! - 13 (44.8%)
Bah ouais :) - 4 (13.8%)
Ca peut aller - 2 (6.9%)
Je suis indifférent - 1 (3.4%)
Bof... - 1 (3.4%)
Nan - 0 (0%)
Beurk. - 2 (6.9%)
J'aime pas l'un des persos, alors j'ai pas voulu continuer. - 0 (0%)
*_____________* La suite, la suiiiiiite! (ça, c'est pour les fans si y en a, sinan, prenez la première option, c'est le niveau juste en dessous) - 6 (20.7%)

Total des votants: 26

Pages: [1] 2 3 ... 11
L'héritier : conscience [Terminé]
L'héritier : conscience [Terminé]
« le: Mai 26, 2007, 09:53:49 »
  • Supa Rank F
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 417
  • Attention : risque de chute de pavé !
WWW
(MAJ: La fic comporte actuellement 3 parties, celle-ci est la 1ère.
La 2nde s'appelle Vertu et la 3e Liens)



Voici une fic que j'ai commencé y a pas longtemps...
Pour l'instant je n'ai pas écrit grand chose, j'en suis encore à l'intro qui va être longue, donc pour l'instant, le titre de la fic n'a aucune signification, vous le comprendrez bien plus tard, si vous ne décrochez pas d'ici-là.

A propos du contexte: Je ne vous révèlerais rien, niahahahaha :D Seule indication, qui en fait n'en est pas une (dommage?), j'aime faire dans le compliqué... Alors pour ma part, j'espère faire quelquechose de pas trop banal, mais je ne vous l'assure pas...

Après ces quelques détails, voici ma fic qui vous arrive dessus, maintenant restez concentrés quelques instants (allez un ptit peu encore >_<), et surtout, bon courage, et bonne lecture.



Prologue


Qui était-il ?
Et où était-il surtout ?
Pas chez lui… Il n’était pas une personne qui avait un endroit où vivre. C’était à lui de créer sa place.
Qu’avait-il à sa disposition pour faire cela ?

« Le chao ? fit une voix féminine en échos à ses pensées. »

Il pouvait penser, et même entendre… Donc il était vivant ! Et possédait sûrement un corps ! Prenant conscience de cela, il sentit son champ d’action s’élargir… Il sentait ses propres capacités, mais aussi le monde qui l’entourait. Sans même ouvrir les yeux, il comprit qu’il était dans une forêt, et qu’une fille à l’odeur soignée était très proche de lui. Il sut où étaient ses yeux, et c’est là qu’il dirigea son regard au moment où il ouvra ses paupières. Des yeux dorés, incandescents… Deux fours où fondait de l’or en fusion. Elle avait un pelage violet et possédait un long manteau en disant long sur son rang… C’était une chatte. A l’arrière de sa tête se dressait des plûmes attachées par un élastique rouge qui semblait faire partie intégrante d’elle-même. Il ressentait un respect admiratif envers elle. Il se releva malgré ces muscles douloureux et son manque très net d’énergie, puis il s’inclina.

« Majesté… »

La chatte recula, troublée… Elle avait du mal à aligner ses mots.

« C… Comment ? Je suis d’illustre naissance mais… Mais de là à mériter de la reconnaissance de votre part… Je… J’osais à peine l’espérer !
- Je ne vois pas où est le problème…
- Pourtant… Vous méritez bien plus de prestige que vous l’imaginez…
- En quoi Ma Dame ?
- Appelez-moi Blaze… Disons que vous avez une certaine pureté... Et moi je ne possède qu’une noblesse venant de ma lignée… Rien de personnel.
- Où sommes-nous ?
- Dans ce que l’on appelle le monde tertiaire. Et ici nous sommes dans les cimes de Brahmâ. »

Ceci étant dit, il regarda le sol… Ils étaient directement dans les arbres… Et étaient placés très haut…

« Ne commencez pas à croire que je suis venue pour vous faire une visite guidée ! »

Elle le regardait gravement, il essaya de voir si il pouvait se refléter  dans son regard, mais ça n’était pas la peine… Il ne parvenait toujours pas à distinguer ses traits.

« Si je suis venue à votre rencontre c’est pour que vous aussi vous jouez votre rôle de Détenteur. »

Il ne comprenait plus… Tout à l’heure elle semblait enthousiaste et débordante de respect pour lui, et voilà qu’elle avait cet air sérieux et semblait même sur la défensive.

« Nous les Détenteurs sommes indispensables à ce monde ! Nous avons une lourde responsabilité que notre pouvoir nous impose. Et la tienne est de faire avancer le monde !
- Tenez donc… Vous guidez mes actes alors ? demanda-t-il en prenant à son tour un ton agressif.
- Non ça n’est pas ça…
- Alors ça suffit ! Ca ne m’intéresse pas ! Avant de recevoir une telle charge, je préfère comprendre qui ou ce que je suis !
- Mais… Mais je viens de vous l’expliquer ! Se fâcha Blaze.
- Je ne suis pas ce que vous venez de décrire.
- Ah oui ? Et qu’est-ce que tu es alors ? »

Il la regarda avec scepticisme. Maintenant elle se permettait de le tutoyer ? Très bien. Ca n’était donc plus la peine de faire preuve de douceur.

- Moi !
- Toi… C’est tout ce que tu es ?
- Laisse-moi tranquille, je le découvrirais bien moi-même !
- Non ce que tu es… Eh, tu m’écoutes ? »

Il la contourna et passa sur un pont en bois qui reliait l’arbre à un autre. Blaze le rattrapa.

« Eh ! Où vas-tu ?
- Je verrais bien. »

Blaze suivit son pas rapide, décidée à ne pas le laisser partir.

« Quelle ironie… En temps que détenteur du chao, tu as le pouvoir de soumettre le temps à ta volonté, et voilà qu’au contraire, tu laisses les heures te ballotter comme elles le veulent. C’est comme si je me laissais consumer par les flammes. »


Il s’arrêta d’un coup en apercevant une clairière… Ou plutôt un lac, immense, avec des huttes au-dessus de l’eau. Il prit un pont qui descendait jusqu’au niveau de l’eau et regarda son reflet…




J'ai écrit la suite mais... J'ai pas trop envie de la mettre :/
Vous me comprendez hein >.> En fait, je crois que mes blablatages externes à l'histoire vous prendront plus de temps pour les lire si je continue comme ça...

Bref, voilà, vous avez le début de l'intro du début (...), petite analyse, il y a pour l'instant deux persos, Blaze, et un autre masculin. En fait si je le garde secret pour l'instant, c'est parce que à la ligne d'après, on sait qui c'est... Et que si vous le savez, la plupart d'entre vous vont déserter!

Allez, vous êtes intelligents, vous avez bien une idée de qui pourrait être ce perso non?

J'espère que ce très petit bout vous suffira pour vous donnez envie de continuer, maintenant, des avis?
« Dernière édition: Février 18, 2011, 01:21:43 par rekkua »
Journalisée


L'héritier:
3e partie en cours d'écriture
 
 
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #1 le: Mai 26, 2007, 10:19:43 »
  • Chaos Control Ruler
  • PSo Staff
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 1755
Mais c'est que cela me semble bien prometteur. ^^
Il n'y a pas beaucoup de fautes, la syntaxe est très bonne. Cela manque un peu de descriptions mais je suis persuadée que ça va venir. Quand à l'intrigue elle parait bien menée, mais pour le moment c'est un peu juste pour savoir, je verais avec tes prochains chapitres.

Ce n'ai pas la peine d'écrire tes commentaires hors fic en orange, on sait faire la différance.

En tous cas je suis assez intriguée pour attendre avec impatience la suite.
Journalisée
Avatar de Clover
 
 
Fanfic
« Répondre #2 le: Mai 27, 2007, 12:27:14 »
  • Supa Rank E
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 514


  • Journalisée
Je suis du même avis que Miko,ça commence bien.C'est lisible et plutôt soigné(enfin c'est mon impression :D )C'est vrai que si tu ajoutais plus de description,ça serais encore plus accrochant!Enfin,libre à toi car j'exprime seulement mon opinion. 8)

  Continue!Tu iras loin! :wink:
   
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #3 le: Mai 27, 2007, 08:16:47 »
  • Rank D




  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 120
Très bon début ! Je suis prise dans le suspens total de ta Fanfic. C'est qu'il n'est pas utile d'écrire tes commentaires personnels en orange. Un rajout de descriptions serait, il est vrai, le bienvenu et nous permettrait d'en savoir davantage sur le paysage, histoire de voir dans quel décor se trouvent les personnages. Les fautes d'orthographe, je ne les ait pas vues ou je les ait déjà oubliées ^^, mais elles passent inaperçues et on y prend pas garde.
Bonne chance pour la suite !
Journalisée
ma fanfic : Une créature diabolique
[puisque tout le monde fait de la pub...]
 
 
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #4 le: Mai 27, 2007, 12:14:43 »
  • Rank C
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 139
  • WWW
"Who's am I ?" Non ? =p

Ambiance mystérieuse, énigme et description des personnages imagée, il est très bien ce petit texte, bien mieux que la plupart des trucs que j'ai déjà vu sur ce forum. =p

Comme les autres l'ont si bien dit, ça manque de description des décors, enfin rien qui ne puisse être changé.

Voilà, à part la taille du texte qui est un peu court, c'est du bon. ^.^
Journalisée
Le jour où j'arrêterai de niérker ce serait que je suis mort.

Allez donc ici: Niérk
 
 
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #5 le: Mai 27, 2007, 05:13:29 »
  • Supa Rank F
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 417
  • Attention : risque de chute de pavé !
WWW
Citation de: Miko
Cela manque un peu de descriptions mais je suis persuadée que ça va venir.
Voui, quand j'ai posté cette partie-là je m'étais aussi dit que ça allait faire un peu vide, mais si j'avais la suite du chapitre y aurait pu eu de mystère...

Citation de: Miko
Quand à l'intrigue elle parait bien menée, mais pour le moment c'est un peu juste pour savoir
Pour l'instant on ne peut pas dire qu'il y a vraiment d'intrigue...

Citation de: Miko
Ce n'ai pas la peine d'écrire tes commentaires hors fic en orange, on sait faire la différance.
C'était pour ceux qui ne voulaient lire que la fic, mais bon ok, j'écrirais pu en orange!

Citation de: Tala
C'est vrai que si tu ajoutais plus de description,ça serais encore plus accrochant!

T'inquiète, tu vas les avoir tes descriptions >.>

Citation de: kneemerls
"Who's am I ?" Non ? =p
Si c'est qui je pense, oui xD

Citation de: kneemerls
à part la taille du texte qui est un peu court

Ca va s'arranger... J'ai pas posté le chapitre en entier, je vais le poster en 3 parties je crois, celle-ci, celle d'après, et celle d'après celle d'après...



Chapitre 1


J'ai oublié de donner un détail du contexte très important, bien qu'on peut le deviner par la suite (mais comme c'est pas dans ce chapitre...), ça se situe tout juste après sonic heroes... Pour les jeux je ne me baserais pas sur beaucoup d'entre eux, je mets Blaze, mais ça ne veut pas dire que ça se confondra avec l'histoire de Sonic Rush... C'est juste le perso qui m'intéresse xD
Y aura pas de Silver ou de princesse Elise (nianiania, casse-toi nunuche >_<), je ne me base pas trop, pour pas dire pas du tout sur Sonic X (j'peux pas dire pas du tout car il est possible que ça ressorte un peu malgré moi)...
J'ai rajouté quelques persos made in me, vous allez vite les connâitre.

Voilà, j'ai finit mon petit commentaire avant-fic.



Une image d’un hérisson noir le réfléchissait. Ses yeux rouges le détaillaient avec étonnement. Il suivit du regard les lignes rouges de ses pics recourbés vers le haut, puis analysa la crête blanche sur son torse qui lui donnait une allure de perfectionniste. Le peu de peau qu’il apercevait était mate. Il regarda à nouveau ses yeux. Malgré le miroir imparfait que constituait l’eau, il put observer une sorte de lueur impitoyable, fière, maligne, mais aussi touchée par un passé lourd… Ce regard lui donnait une bonne partie de son expression. Il était Shadow…

Il s’assit au bord de l’eau, réfléchissant autant que son image qui la défiait du regard. Il ne comprenait pas… Ce corps c’était le siens ? Il se souvenait qu’après avoir déployé toute son énergie et toute sa volonté, il s’était vu en dehors de son corps… A ce moment-là il croyait que son esprit, ou quelque chose qu’y s’en rapprochait, flottait alors dans les airs, repoussé par son corps sous forme ectoplasmique. Il ressentait la douleur qui s’en réchappait Une douleur d’agonisant. Mais il ne savait pas ce qu’il s’était passé. Il se souvenait de cette montée d’énergie soudaine alors qu’il chutait vers la terre… Cette utilisation du chaos avait été intuitive, comme toute le reste. Il avait compris que c’était une fonction de survie, mais de là à savoir ses effets… A part avoir amorti sa chute, il ne voyait pas ce que cette compétence avait fait. Alors qu’il sentait la mort le happer, son corps sans âme avait été capturé par des badniks. Et aujourd’hui il découvrait qu’il était dans le même corps qu’avant et qu’il était au même endroit qu’au moment où il été tombé lorsqu’il s’était réveillé.

Ces yeux s’ouvrirent en grand. Non… Il devait avoir un système de survie, c’était même sûr, et ce système l’avait maintenu en vie en défiant et même en contournant les lois de la nature. Après tout, c’est le chao qui était à l’origine de la nature, il était donc normal qu’il puisse passer outre de cette dernière. Il se pourrait bien qu’il se soit créé un double. Une autre problématique s’infiltra dans sa cervelle. Comment avait-il pu utiliser les pouvoirs des chaos emeralds sans qu’elles soient à ses côtés ? Et aussi… Et si c’était lui le double ? Pourtant, il avait toute sa mémoire. Il sentait une puissance en lui… Une puissance qui était apparue maintenant que ses anneaux d’équilibre avaient disparus. Sûrement happés par l’espace. D’ailleurs cela pouvait être très ennuyeux…

Les anneaux avaient pour rôle de le stabiliser. Sans eux, il déployait trop de force, et était du même coup vite à cours d’énergie. D’ailleurs les anneaux avaient aussi pour rôle de stocker le trop plein d’énergie qu’il dégageait en permanence et l’accumulait afin qu’il ne s’épuise pas trop vite, ensuite ils renouvelaient son énergie perdue. Oui, c’était comme ça que ça se passait. L’énergie au lieu de s’échapper allait dans les anneaux, et les anneaux renvoyaient l’énergie sur lui, ce qui faisait qu’il restait en forme. Sinon il dormirait plus que la plupart des gens. Ca lui rappela une conversation qu’il avait surpris entre ses deux pères, Gérald et Black Doom alors qu’ils croyaient qu’il dormait.

« Shadow… En aucun cas il ne devra se séparer de ses anneaux à nouveau, sans eux il est plus puissant mais moins endurant… Il ne doit jamais recommencer !
- Gérald… Je ne suis pas sûr que de limiter sa force est ce qu’il y a de mieux. Tu as vu toute cette énergie qu’il a en réserve ?
- C’est bien là le problème ! Il s’est tellement laissé débordé par son énergie qu’il aurait pu blesser quelqu’un…
- Ah mais c’est le cas ! Il m’a blessé, moi.
- Il aurait pu te tuer !
- C’est pas faux. Et nous ne devrions pas essayer d’émousser cette force, elle fait partie de lui. Elle était là avant même que tu le récupères…
- Cette force, c’est le pouvoir du chao qui est inné chez lui. Sans ses anneaux, il peut utiliser le pouvoir du chao, et il peut l’amplifier grâce aux chaos emeralds avec lesquelles il a une liaison particulière, comme je te l’ai déjà dit.
- Le chao… C’est ce qui nous manque, à nous les black arms. Ca m’a l’air très utile !
- Hm ? Je croyais tu l’avais puisque tu voulais les chaos emeralds…
- Non, même si on pourrait plus ou moins s’en servir, un peu comme avec nos morceaux de météores… Mais maintenant, nous comptons au moins un black arm dans nos rangs qui maîtrise le chao !
- Je te le répète… Shadow n’est pas un black arm…
- Tss… Mais c’est quand même l’une de ses 3 identités !
- Oui. Ton sang ne lui a pas donné que la vie n’est-ce pas ?
- Oh non ! Il lui a donné un plaisir pour la destruction par exemple!
- Et ça comme il l’avait bien avant, ça se retrouve maintenant décuplé. Finalement, cette opération, je me demande si c’est le plus grand bien ou le contraire, qu’elle a provoqué chez lui…
- Dis-moi… Tu ne ferais pas mieux quand même de mettre un système sur les anneaux pour qu’il puisse débloquer leurs limites sans avoir à les enlever ?
- Non je ne peux pas. Mais lui il peut. Les anneaux sont programmés pour limiter ces forces quand elles pourraient devenir incontrôlables. En fait, c’est à Shadow lui-même de repousser leurs limites…
- C’est dommage… Ce pouvoir du chao est si utile… Une fois qu’il met ses anneaux, son pouvoir est complètement brouillé…
- Je n’y peux rien…
- Et comment se débarrassera-t-il des limites si il doit garder ses anneaux ?
- Eh bien… Il devra attendre 500 ans, le temps de devenir plus fort… Et encore, pas sûr que ça marche…
- Donc j’avais raison, il doit apprendre à vivre sans ses anneaux, afin de prendre l’habitude d’exploser leurs limites imposées…
- Tu n’as donc rien comprit ! Ou plutôt tu es inconscient du danger qu’il peut représenter. Les chaos emeralds lui suffisent pour qu’il utilise leurs pouvoirs. De quoi te plains-tu ?
- Justement du fait que pour lui, les chaos emeralds ne doivent pas être à l’origine de ses pouvoirs et plutôt servir à le renforcer ! Vous les humains, vous n’osez pas prendre de risques, et c’est pour ça qu’aujourd’hui vous êtes limités à vivre sur terre alors que nous avons acquis une technologie nous permettant d’aller où nous le désirons !
- Allons parler de ça autre part, nous allons finir par le réveiller et il a besoin de se reposer ! »


Jamais jusqu’à aujourd’hui il n’avait repensé à cette conversation. Et maintenant qu’il s’était souvenu de ça, il avait de nouveau de quoi alimenter la machine à questions… Black Doom disait à Gérald qu’il l’avait récupéré… Pourtant il croyait avoir été créé par lui de toute pièce… Et c’était quoi cette histoire de 3 identités ? Il avait du mal à croire que même lui ne pouvait éclaircir le mystère qui planait sur lui. Bref, de toute façon, il ferait ce que Black Doom espérait, puisqu’il n’avait pas le choix… Il devait essayer de s’habituer à ne plus porter ses anneaux. Cependant, ça avait un avantage, il sentait ses sens décuplés et il débordait d’énergie. Blaze se fit remarquer, pour être sûr qu’il ne l’ait pas oubliée.

« Tu es très pensif depuis tout à l’heure. Je respecte ton silence, mais ça fait un quart d’heure que tu es là. Et ça n’est pas bon de ruminer dans son coin. Surtout que je ne te le permettrais pas pour l’instant. Je dois te présenter à Enki, le chef de la communauté. Il t’expliquera mieux ce qu’il se passe dans le coin, et pour le moment, c’est ici que l’on a besoin de nous ! »

Elle attrapa Shadow par le poigné, et lui tira dessus pour qu’il la suive. Il n’opposa pas de résistance, pour l’instant il se laissait magner par le temps, il était inférieur à toute âme séjournant dans le village sur l’eau et dans les airs… Il ne devait montrer ce qu’il était, de toute manière il finirait bien par sortir son épingle du jeu… Ils passèrent sur le pont. Les gens étaient occupés à des activités artisanales ou à la pêche. Ou bien à des activités à domicile. Blaze en profita pour faire le guide touristique.

«  La société Brahmienne se compose de 3 grandes races. Les renards, les échidnés et les hérissons. »

Il ne peut pu s’empêcher de penser au groupe qui s’était opposé à son projet de destruction du monde dans lequel il avait profité de la confiance d’ Eggman pour arriver à ses fins.

« Tu verras, les gens d’ici sont très gentils. Ils ont aussi un caractère tellement plein, que forcément, tu seras affectée même si tu possèdes le cœur le plus dur de la terre ! Il faudrait vraiment être quelqu’un de mauvais pour rester indifférent. Mais je sais que ça n’est pas ton cas. Puisque le chao est ce qu’il y a de plus neutre… »

Ils passèrent devant un groupe d’enfant qui avaient des plûmes accrochés à leurs têtes pour parfaire leur déguisement d’indiens… Ils continuaient de passer sur divers ponts qui se séparaient souvent en plusieurs branches.

« Beaucoup de choses sont partagées en 3, et cette société ne fait pas exception. Les cimes de Brahmâ sont découpées en 3 grands niveaux. Le niveau 0, le niveau inférieur et le niveau supérieur. Le niveau supérieur, c’est là où vivent les gens importants ou de rang élevé. En dessous, au niveau 0, il y a la classe moyenne, qui vit de pêche, de chasse, d’agriculture et d’artisanat. Le niveau inférieur c’est la classe prolétaire. Les gens vivent d’exploitations minières et d’industrie. »

Ils prirent un pont en pente. Celui-ci était très long, il passait au-dessus du lac. Puis ils arrivèrent devant un rail. Shadow voulut monter dessus, croyant que c’est ce qu’il fallait faire, mais Blaze le tira en arrière en remarquant son mouvement.

« Attends un peu, c’est pas le moment de se suicider !
- Je veux pas me suicider…
- C’est c’la oui… Pourtant c’est ce que tu étais en train de faire ! »

Shadow lui tourna le dos, trouvant sa réaction stupide. Il regarda sous lui le lac qui reflétait la lumière du soleil, puis il essaya d’utiliser son pouvoir pour améliorer sa vue. Ce fut une réussite, il en profita pour contempler les activités des gens. Il fut bientôt prit dans la contemplation d'un échidna qui s’occupait de dépecer un poisson, et trouva un plaisir morbide à voir le pêcheur utiliser son couteau pour ouvrir le ventre du poisson tandis que quelques organes se déversaient et du sang imprégnait un peu plus la lame déjà bien rouge.

« Eh, Détenteur du chao, arrête de rêvasser et monte ! »

Il cligna des yeux. Sa vue redevint normale. Il tourna son regard vers Blaze et se rendit compte qu’elle était dans une sorte de véhicule qui coulissait le long du rail. Celui-ci commença à démarrer. Il sauta dedans avant qu’il le laisse sur le quai. Il ne tarda pas à prendre de la vitesse, et ils furent propulsés, montant toujours plus haut, et toujours plus vite… Le lac rétrécissait à vu d’œil, devenant une tache blanche, tandis que les nuages les entouraient… Parfois d’autres rails apparaissaient, prenant une direction différente, tandis qu’un bruit détonnant les accompagnait quand d’autres véhicules passaient dessus… Petit à petit les rails étaient de plus en plus nombreux, et convergeaient dans la même direction que le leur… Ils débouchèrent entre deux couches de nuage, cette absence de mer cotonneuse semblait presque artificielle… Il cacha son ébahissement, le sommet d’une montagne se dressait devant eux, et des bâtiments étaient encastrés dedans.

« Le niveau supérieur du niveau supérieur ! Autrement appelé « les nichoirs » cria Blaze pour surmonter le vacarme du vent et de l’engin. Comme tu t’en doutes, c’est ici que vie la grande noblesse. Ce titre leur est monté à la tête, ce sont des personnes très désagréables… »

Shadow ne put s’empêcher de penser que si l’un d’eux cherchait à le provoquer il n’hésiterait pas à lui faire goûter un mur, et même sa chaussure si il était vraiment trop arrogant. Leur rail se dirigeait dangereusement vers la montagne. Shadow voulut faire part de ses inquiétudes à Blaze, impassible, mais il finit par remarquer un tunnel. Ils se retrouvèrent bientôt dans le noir complet. Le bruit de leur véhicule se répercutait sur les murs, et se retrouvait du même coup amplifié, on entendait même les crissements sur le rail. Ils restèrent ainsi quelques minutes dans l’obscurité. Il chercha à deviner combien pouvait faire l’épaisseur de la montagne. Puis abandonna, comprenant que ça n’avait aucun intérêt. Il jugea juste que c’était très volumineux. Un point lumineux apparut au bout, mais à la vitesse où ils allaient, ça ne fut pas un point bien longtemps. Ils débouchèrent à l’air libre, le bruit constant qu’ils avaient connu dans le tunnel s’éteignit. Leur véhicule ralentit. Il regarda autour de lui… Ils étaient encerclés par les montagnes. Ils devaient sûrement être au dessus d’un volcan inactif. Le ciel formait un cercle bleu parfait au-dessus de leurs têtes. Au centre lévitait un immense édifice de pierre aux allures de château. Le plus étonnant était les plantes qui poussaient dessus. Elles formaient des lianes virant du gris au vert sur lesquelles apparaissaient des fleurs roses ou blanches. Leur rail se dirigeait dans cette direction. Il continua de ralentir jusqu’à s’arrêter complètement. Ils descendirent puis entrèrent par ce qui semblait une porte de service.



Voilà! Vous avez maintenant 2 parties sur 3 de ce chapitre...
J'espère que ça vous aura plus... Et en effet, c'était un peu plus long que la 1ère partie, mais je n'ai jamais dit que je découperais le chapitre en parts égales!
J'attends plus que vos réactions :o
« Dernière édition: Décembre 19, 2009, 06:28:52 par rekkua »
Journalisée


L'héritier:
3e partie en cours d'écriture
 
 
fanfic
« Répondre #6 le: Mai 27, 2007, 10:30:22 »
  • Supa Rank E
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 514


  • Journalisée
Bravo!C'est encore mieux que la première partie!Ça commence à se former! :D
Citation
Elle attrapa Shadow par le poigné,et tira dessu pour qu'il la suive.
De la manière que c'est écrit,on a l'impression qu'elle lui tire carrément dessus avec un pistolet! :lol:


Continue,je t'encourage à aller jusqu'au bout!Et vivement la suite! :P
   
Re: fanfic
« Répondre #7 le: Mai 28, 2007, 03:07:58 »
  • Supa Rank F
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 417
  • Attention : risque de chute de pavé !
WWW
Citation de: Tala
Ça commence à se former! :D
Euh commence à se former? ... Non pas du tout xD Cette fic est vraiment très longue à commencer!

Donc la suite, et fin du 1er chapitre, pas vraiment de mystère révélé encore une fois, mais au moins vous pourrez avoir une idée de ce qui va se passer par la suite.


Chapitre 2

Le couloir qu’ils empruntaient était peu éclairé… Il y avait une légère odeur de souffre, confirmant ce qu’ils étaient au-dessus d’un volcan inactif. Et le château été sûrement construit avec du basalte poli. L’endroit était désert. Tandis qu’ils circulaient dans le labyrinthe, Shadow nota l’agencement des couloirs. Ils étaient vastes, le décor était vide, seuls les bulles qui flottaient en l’air illuminaient les lieux. Blaze semblait bien connaître le labyrinthe, elle avançait sans hésiter, et la seule chose dont il pouvait être sûr, c’est qu’ils se rapprochaient de là où elle avait décidé de l’emmener. Ils tournèrent encore une fois et arrivèrent dans un couloir bien plus large que les précédents. Ils arrivèrent enfin devant une porte grande ouverte qu’ils passèrent. Une douce chaleur en montait, et le son des conversations emplissait l’air. Cette salle était l’opposée des couloirs qu’ils avaient parcouru. Il faisait bon y vivre, elle était très animée, et il y avait de nombreux tableaux accrochés au mur. Il y avait une cheminée au fond, là où un musicien jouait de la flûte.
« On croirait avoir remonté le temps…
- C’est l’ambiance qu’aime Enki. Et je trouve ça moi aussi très agréable. »
Il devait passer pour un étranger, toutes les personnes étaient richement habillées. Des fourrures chères paraient les renards dont le pelage étincelait par le soin qu’ils leur portaient. Les hérissons portaient quand à eux des tissus rares, et parfois des tenus en cuir, ils affichaient avec fierté leurs accessoires high-tech, des téléphones portables pendaient de leurs ceintures, et ils avaient souvent des petits ordinateurs portables qu’ils avaient dans leurs sacs portés en bandoulière. Les échidnés s’habillaient à la mode de leur ancêtre, mais avec une touche de modernité. C’était des toges, des tuniques ou même des robes, très colorées, avec des motifs symbolisant leur clan. Ils étaient taillés dans une matière synthétique. Ils avaient tous des diadèmes, des bracelets, des bagues et des boucles d’oreilles. Tous ces bijoux s’entrechoquaient dans un bruit clair et doux.

Ils allèrent en direction d’un renard qui se tenait près de la cheminée. Il avait un pelage couleur crème et ses oreilles pointues remuaient parfois, comme si le son de la flûte les chatouillait. Il avait des yeux à demi-fermés, de couleur bleu ciel. Son vêtement était bien plus simple que ses confrères. Il avait un poncho passé au-dessus de ses épaules de couleur blanche et verte. On entrapercevait sa gorge fine. Il leva son museau vers eux à l’approche de Blaze, l’air serein et maître de lui. Il lui fit un signe de tête pour l’inviter à s’approcher et sourit. Il prit conscience de la présence de Shadow mais ne lui jeta qu’un regard peu intéressé. Il tourna toute son attention vers Blaze.
« Princesse ! Honoré de vous revoir ! »
Il avait une voix chaude et douce.
« Merci, moi de même. J’ai réfléchi à ce que vous m’avez demandé.
- Ah ! répondit simplement le renard »
Son visage avait perdu de la contenance, quelques traits étaient apparus au coin de ses yeux, indiquant sa nervosité.
« Et finalement, j’accepte de me joindre à vous.
- C’est un plaisir pour nous ! Sourit le renard, visiblement soulagé.
- Mais en échange, vous devrez accepter cette personne-ci. »
Le renard se tourna vers Shadow et le détailla de bas en haut. Il prit un air pincé. Il semblait partagé entre l’agacement et la curiosité.
« Je ne vous ai jamais vu.
- Normal, je ne suis pas d’ici.
- Ah ! Vous m’excuserez fit le renard gêné.  Mais je croyais que vous veniez du niveau inférieur…
- Euh non pas du tout… répondit Shadow, hésitant entre être en colère et apprécier sa franchise.
- Alors je ne sais pas pourquoi Blaze a décidé de vous amener ici, mais soyez le bienvenu, je suis Enki ! »
Il lui tendit la main. Shadow hésita puis la serra, en se convaincant qu’il n’y verrai pas le signe de l’acceptation d’un marché. Enki regarda sa main une fois qu’il l’eut lâché.
« Mon pouvoir est bien entamé aujourd’hui… Mais cependant j’ai réussi à entrapercevoir que je n’ai plus perçu depuis longtemps… »
Shadow resta impassible. Blaze sourit.
« Je comprends pourquoi Blaze vous a amené ici… Je m’excuse d’avoir été impoli envers vous. Même moi immunisé comme je le suis, j’ai ressentit une aura qui émanait de vous. Ce qui veut dire qu’elle est d’une qualité très élevée.  Bien, je vais vous exposer ce qui se passe dans notre pays. Nous sommes en guerre avec les échidnés qui se disent descendants des Ancêtres. Ils pensent que nous sommes impurs et devons disparaître. Seulement, nous sommes déjà très affaiblis. Et tout comme à Blaze, je vous demande de vous joindre à nous. »
Shadow ne fit pas un mouvement pour marquer ce qu’il ressentait. Le renard attendait sa réponse. Le hérisson préféra ne pas faire durer le silence plus longtemps.
« Et alors ? »
Blaze et Enki ouvrirent de grands yeux, à prioris surpris, et même choqués de son audace.
« Détenteur du chaos ! Gronda Blaze.
- Arrête de m’appeler comme ça…
- Et comment tu veux que je t’appelle ?
- Par mon nom ! Shadow !
- Hm… Shadow ? fit le renard d’un air pensif. Pourquoi ce nom me dit quelque chose…
- Ca ne serait pas par hasard un projet demanda innocemment Shadow, que le gouvernement avait mis en place et qui était supervisé par un certain Gérald?
- Pas vraiment… Continua Enki, ça remonte à plus loin que ça…
- 50 ans ça me parait suffisant… Attendez… Vous avez plus de 50 ans ? demanda Shadow.
- J’en ai 80. Mais il me reste beaucoup de temps à vivre… Même si j’aurais pu avoir la vie éternelle si j’avais accepté de pactiser avec le démon. Mais j’ai préféré la voie du bien, et pour ça j’ai perdu une infinité d’années à vivre. Ou quelque chose qu’y s’en rapproche.
- Je ne crois pas en ces sottises répondit Shadow. Pactiser avec le démon… J’en ai assez entendu ! »
Il s’éloigna et sortit de la salle. Enki se tourna vers Blaze qui semblait toute aussi subjuguée que lui. Il lui demanda avec peu d’espoir :
«  Tu ne peux pas faire quelque chose ?
- C’est une vraie tête de mule… Je ne vois pas en quoi je pourrais t'aider…
- Essaie au moins de le raisonner. »

Blaze soupira puis sortit de la salle d’un pas rapide. Une fois dans le couloir, elle accéléra et barra le passage à Shadow. Il s’arrêta, la regardant de haut. Pour toute réponse elle plissa les yeux, en indiquant long sur ses engagements.
«  Attends ! Tu crois pouvoir t’en sortir comme ça ? Se facha-t-elle. »
- Qu’est-ce que tu veux ?
- Pourquoi as-tu accepté de venir ici pour ensuite refuser l’offre d’Enki ?
- Je voulais savoir ce que tu me proposais.
- Tu sais que tu ne peux pas entrer et sortir d’ici comme dans un moulin ?
- Je fais ce que je veux !
- Ne prends pas cet air désinvolte et répond sérieusement à ma question ! Es-tu un ennemi pour refuser l’offre d’Enki ?
- Non, je n’accepte juste pas d’avoir un autre maître que moi-même. Si je veux vous aider, ça ne sera pas parce que vous me l’aurez demandé mais parce que j’en aurais envie.
- Où est le problème ?
- Il n’y en a pas. Mais maintenant, il y a déjà toi pour les aider, alors qu’est-ce que je fais là ?
- Mais nous devons collaborer ensemble, c’est notre rôle à nous les Détenteurs !
- Tu le mérites ?
- Tu veux que je te le prouve ?
- Alors viens… »

Blaze montra les canines et se jeta sur Shadow. Celui-ci esquiva son attaque puis se mit à dévaler les couloirs. Il n’avait pas l’impression de courir plus vite, il se sentait moins réactif, et pourtant, il voyait bien qu’il parcourait de plus grandes distances. Peut-être était-ce tout simplement sa perception qui avait changée… Il s’arrêta en se rendant compte qu’il s’était dirigé droit dans une impasse. Et s’il retournait en arrière, il serait face à Blaze… Mais justement ! Il serait avantagé puisqu’elle ne s’y attendrait pas ! Il fit demi-tour et croisa la chatte, très rapide malgré qu’elle ne soit pas dopée d’un surplus d’énergie, comme lui. L’apercevant, elle lui fonça dessus. Il esquiva ses griffes tant bien que mal. Elle était d’une précision remarquable et avait des réflexes bien encrés. A peine l’avait-elle reconnu et avait-elle évalué la distance entre eux, qu’elle avait trouvé intuitivement où frapper. Elle anticipait ses mouvements. Il se fit vite toucher par une de ses attaques enflammées. Comprenant qu’il n’était pas hors de danger, il se mit à rechercher une stratégie. Blaze retroussa ses babines à nouveau.
« Tu es rapide mais tu manques d’expérience ! »
Shadow ne fléchit pas sous ses sarcasmes. Pourquoi se limitait-il ? Bizarrement, s’étant habitué aux anneaux, son corps refusait de faire des efforts. Mais il était temps de profiter de ses pleins pouvoirs.
« Je ne suis pas à fond ! Déclara-t-il.
- Ah oui ? Et ça donne quoi quand tu es à fond ? »

Shadow s’élança sur elle. Elle se prépara à esquiver, mais ne s’attendait sûrement pas à qu’il s’arrête en l’air. Il lui envoya une flèche d’énergie pure. A son grand mécontentement, elle tenta d’esquiver et ne fut que frôlée. Elle ne se déstabilisa pas et lui fit un sourire sarcastique sous-entendant un « c’est tout ? ». Ca n’allait pas. Il ne maîtrisait pas son corps. Il y avait un écart entre le moment où il pensait et le moment où il agissait. Avant il allait toujours à la vitesse de sa pensée, non plus encore, à la vitesse de son intuition ! Il était franchement désarmé. Il fallait qu’il s’entraîne pour y remédier. Blaze arriva à sa hauteur. Pas le temps de penser. Il joua le tout pour le tout, la contourna et lui infligea un homing attack. Elle se réceptionna malgré la puissance du coup, après tout, un chat retombe toujours sur ses pattes. Blaze était souple et maîtrisait amplement son corps. Elle se lança en l’air en tournoyant. Shadow blêmit. Des flammes l’entouraient. Elle s’était transformée en une véritable trombe ardente. Il fallait tenter à nouveau d’utiliser le chao. Il se concentra tandis qu’il rayonnait. Une déflagration émana de lui. Elle parvint à traverser le vent enflammé et le toucha de plein fouet ! Il ouvrit de grands yeux, effrayé. Il atterrit durement. Cependant, Blaze s’était elle aussi écrasée. Elle gémit.
« C’est ça le pouvoir du chao ? Articula-t-elle.
- Même un Chaos Bomb ne t’aura pas mise K.O., j’ai honte… »

Blaze s’assit. Elle semblait anéantie. Il la rejoint, c’était fini !
« Comment peux-tu dire que tu as honte ! »
Elle se recroquevilla, passant ses bras autour de ses genoux et de sa tête.
« J’ai échoué… C’est à moi d’avoir honte !
- Tu ne devrais pas. Répondit Shadow. Toi c’est normal que tu n’en sortes pas indemne… Mais moi j’ai été conçu pour détruire facilement, je devrais être invincible !
- Tu as été créé ? fit-elle étonnée.
- Oui, j’étais un cobaye du projet de l’espèce vivante ultime. Et ils ont réussit à créer ce qu’ils voulaient. J’étais même mieux qu’ils l’imaginaient. C’est pourquoi le gouvernement a tué le personnel de la colonie spatiale. Afin de me récupérer ils…
- Arrête ! L’implora Blaze. Je ne veux pas connaître ton passé. C’est ce que tu es aujourd’hui qui m’importe ! »
Elle tendit la main vers lui. Shadow la regarda, ne comprenant pas son geste. Elle ouvrit la bouche.
« Frère d’arme ? demanda-t-elle. »
Son cœur fit un bon dans sa poitrine. Non… Ne pas créer des liens avec les gens… Maria, si il n’avait pas été ami avec elle, qui sait si aujourd’hui elle ne serait pas morte… Attacher de l’importance à quelqu’un, c’était souffrir une fois que ce quelqu’un était perdu à jamais. Et pourtant, il accepta son geste. Il se leva et tendit la main à son tour, l’aidant à se relever.
« J’imagine qu’il ne peut pas en être autrement…
« Nous avons tout juste une semaine pour nous perfectionner.
- J’en aurais grand besoin. Depuis que j’ai perdu mes anneaux, j’ai l’impression que mon énergie passe son temps à s’enfuir, et du même coup mon corps ne réagit plus aussi vite, car il faut le temps que l’énergie se reconvertisse…
- Je ne comprends pas…
- Avant j’avais des anneaux permettant de stocker mon trop plein d’énergie, tout en limitant mon pouvoir. L’avantage c’est que mon corps réagissait au quart de tour. Le problème c’est que pour me donner à fond, j’étais forcé de retirer les anneaux. Dans ma vie, ils ont été retirés deux fois, dont une par moi, afin d’arrêter un monstre. Sauf que je n’étais pas habituer à abandonner mes anneaux. Et aujourd’hui, le trop plein d’énergie ne peut plus être stocké, comme j’en ai constamment, elle s’enfuie. Si bien qu’en combat, il faut que je lutte pour empêcher l’énergie de s’enfuir et ensuite pour qu’elle fasse agir tel muscle… Impossible d’enchaîner les coups. Mais par contre, mon pouvoir étant libre, mes coups sont bien plus puissant, et je peux même utiliser le chao sans les emeralds.
- c’est problématique, il va falloir essayer d’arranger ça. »
Shadow acquiesça.



Au programme du prochain chapitre, découverte de 4 autres persos, et beaucoup de glandage... Un chapitre qui ne fait pas vraiment avancer l'histoire, pour ça faut attendre le chapitre 3 qui est plein de sous-entendus.
En espèrant que ça vous plaise!
« Dernière édition: Décembre 19, 2009, 06:29:17 par rekkua »
Journalisée


L'héritier:
3e partie en cours d'écriture
 
 
Fanfic
« Répondre #8 le: Juin 10, 2007, 06:21:08 »
  • Supa Rank E
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 514


  • Journalisée
Bravo !
Citation
En espèrant que ça vous plaise!

Si ça me plaît ? Mais bien sûr ! Mais qu'est-ce qui peut bien te passer par la tête ? Toi alors !

Bonne continuation et vivement la suite !
« Dernière édition: Décembre 24, 2007, 03:00:01 par Tala »
   
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #9 le: Juin 10, 2007, 07:38:14 »
  • Supa Rank F
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 417
  • Attention : risque de chute de pavé !
WWW
Merci Tala, tu m'évites le double-post xD
Au moins, j'ai une lectrice c'est déjà ça!
Je me demandais si tout le monde avait déjà déserté, mais faut croire que non, enfin pour toi. Ca me rendait inquiète de ne pas avoir de commentaire... "Très bien, ça veut dire que je n'ai pas de problème d'écriture, mais par contre on dirait que le scénario n'intéresse pas vraiment..."
Enfin merci pour cet encouragement!
Et maintenant, la suite donc, la première partie du chapitre 2 (par contre je vous préviens d'avance, ce chapitre va être très long, puisqu'il se situe sur 4 jours... En sachant que c'est la première et dernière journée qui prennent le plus de place)




Chapitre 3


« Attendez-moi ! fit une voix. »
Le cri retentit à quelques mètres, quelque part dans l’étendue de poussière bleutée.
Tous trois s’arrêtèrent.
Tous trois c'est-à-dire un échidné, une hérissonne et une renarde.
 
L’échidné était de couleur lavande, bien que son ventre était de couleur bien plus laiteuse. Il avait deux grands yeux aux pupilles roses cachés par ses mèches échidniennes en bataille. Deux petites oreilles pointaient timidement de sa masse capillaire. Son visage était fin, lui donnant des allures efféminées, d’ailleurs ses bottes et son gant droit renforçaient cet aspect : ils étaient noirs et très moulants, et d’une longueur telle qu’ils recouvraient deux tiers de ses trois membres. Son autre bras dénudé était tout de même paré d’un gant en cuir sans doigts. L’échidné semblait développer une passion pour les pointes, ainsi que le montrait le collier en métal autour de son cou et le bracelet sur son poignet gauche. Le bras droit ne restait cependant pas en reste, puisque son poing était équipé de griffes rétractables.

L’hérissonne arborait quand à elle un pelage rouge bordeaux, un peu plus éclatant que le rouge sombre maquillant ses lèvres. Elle avait deux yeux bleu électrique, elle avait deux pics devant qui tombaient sur son front comme des mèches, les autres, derrière, étaient plus longs et se courbaient vers le bas. Sa gorge était jaune crème tout comme la partie basse de son visage dont quelques moustaches s’orientaient latéralement. Du fard à joue vermeil renforçait les couleurs chaudes de l’hérissonne. Elle portait une longue robe rose de texture fine, avec un léger décolleté partant de la droite. Les manches étaient exagérément longues et s’élargissaient parmi la dentelle. Une ceinture aux boucles rondes et épaisses s’occupait de mettre en valeur ses hanches plutôt large. Elle portait un jean bleu en dessous de sa robe, celui-ci avait le bas retroussé, comme le voulait la mode. Pour finir, deux ballerines en harmonie avec sa robe habillaient ses pieds. L’hérissonne avait un aspect chaleureux et enfantin en même temps.

La renarde était différente de ce point de vu. Elle semblait toute aussi explosive, voir plus, mais n’avait pas cet air angélique. Bien au contraire elle avait une expression facétieuse, et une lueur rusée brillait dans ses yeux vert émeraude, à peine caché par l’aspect inoffensif que voulait leur donner leur forme. Et même c’était sûrement ce mélange de naïveté feinte et de moquerie qui renforçait son caractère plein. Elle était de couleur rousse et avait ses moustaches encore plus longues que celles de l’hérissonne, mais elles ne semblaient pas aussi douces. Elle s’était laissé poussé le pelage sur le front ainsi que derrière mais l'avait tout juste coupés pour qu’il ne chatouille pas trop son cou. Elle avait aussi un dégradé, bien qu’une mèche plus longue recouvrait en partie son œil droit. Sa réactivité était bien visible notamment grâce à ses deux oreilles qui avaient battus l’air quand elle avait entendu la voix leur crier de les attendre. Elle était vêtue d’un débardeur gris clair en jean, dont les bretelles étaient serties de deux gros boutons vert anis. Elle portait un pantalon de skater vert foncé, il était taille basse et cachait quelque peu ses baskets grises. Elle portait elle aussi une ceinture, noir, qui passait entre les mailles du haut de son pantalon. Son nombril était légèrement visible sous son débardeur.
La renarde était autant parée que l’hérissonne, bien que son assortiment n’était pas de maquillage mais plutôt de bracelets de camelote et de couleurs variées qui se suivaient les uns derrière les autres. Elle avait aussi un collier de mailles métalliques grises qui entourait aussi son cou. Autre fantaisie, elle avait placé des bandes blanches autour de sa cuisse droite.
Autre différence entre l’hérissonne et la renarde : l’une avait des formes généreuses, bien que de poids normal, tandis que l’autre avait des formes moins marquées mais une musculature bien visible.

L’hérissonne perdit patience tandis qu’un point turquoise grossissait au loin et posa ses mains en porte-voix.
« Sylphide, avance ! »
Elle soupira puis s’adressa à ses deux compères.
« Il n’y en a qu’un pour être toujours en retard…
-Ca devient lassant… affirma l’échidné »
Il tapota sur sa cigarette pour en faire tomber des résidus de goudron puis la porta à ses lèvres. Inspirant de la substance toxique. Il ferma les yeux pour savourer l’instant.

Le point s’était maintenant rapproché plus prêt d’eux. C’était lui aussi un hérisson. Il avait un pelage très rare, passant du vert au bleu suivant l’orientation de lumière. Il avait des yeux tout aussi changeant, marron principalement, bleu sur les bords. A part ses couleurs étranges, il avait un aspect banal et avait un ventre bleu clair. Il arborait un air neutre, presque frimeur. Ses seuls accessoires étaient trois anneaux qui traversaient son oreille gauche ainsi que des bottes militaires, qui semblaient étouffantes par les températures du désert et qui donnaient encore plus envie de s’en écarter en voyant les semelles : Si quelqu’un se faisait marcher sur les pieds, il le sentirait passer.

Quand il fut à portée du groupe, l’échidné renvoya un nuage de fumée gris opaque. Sylphide leva sa main en signe de paix, sous les yeux inquisiteurs des trois autres.
« Désolé, j’étais profondément endormi… Alors quand vous avez essayé de me réveiller forcément… »
Il sentit une gifle lui arriver droit dessus. Il ne put l’éviter et recula de quelques pas sous l’impact. Tout ça parce qu’il avait fait l’erreur de se mettre à la portée de la renarde qui lui jetait un regard féroce.
« P***** Windy, t’exagère !
- Y a pas de p***** qui tienne ! Lui répondit-elle. On a seulement une semaine pour arriver chez nous ! A ce train-là on y sera dans le double ! Si on se réveillé tôt, qu’on fait attention aux provisions et qu’on marche vite, on arrivera à temps ! Mais à prioris, tu t’en fous !
- En même temps, si on avançait plus vite, on n’aurait pas ce problème.
- Sauf que je suis lent, moi, fit calmement l’échidné émergeant de la fumée.
- Eh bien figurez-vous que j’ai trouvé la solution pour aller plus vite ! »

Tous se tournèrent avidement vers Sylphide. Celui-ci se donnait à cœur joie de tant d’attention et en profitait pour arborer son air le plus pompeux. Tandis qu’alternait parmi les trois autres, regards intéressés, regards méfiants et regards pressants. Il sourit puis se décida à parler.
«  Je porte Karim sur mon dos ! »
Tous les regards changèrent de direction, vers l’échidné violet qui laissa tomber sa cigarette, choqué par la proposition de l’hérisson. Il trouva la force d’empêcher sa bouche de s’ouvrir d’étonnement mais ses yeux montraient clairement le choc qu’il avait reçu.
« Non mais ça va pas ! S’énerva Karim épouvanté.
- Mais si, mais si ! Chantonna Windy le regard taquin. Quelle brillante idée, ça c'est du Sylph' tout craché! Tu es d’accord avec nous Grinat ?
- Bien sûr répondit l’hérissonne éclatante. Allez, nous avons perdu assez de temps comme ça.
- Eh mais attendez ! J’ai mon mot à dire ! Se fâcha Karim.
- C’est déjà fait ! répondit Windy »

Elle et les deux hérissons se jetèrent sur l’échidné pour l’immobiliser, puis ils l’attachèrent (oui parce qu’ils sont tellement forts qu’ils ont pensé à amener une corde !). Sylphide vérifia les nœuds tandis que Karim poussait des cris de supplicié. L’hérisson roula des yeux et mit Karim sur ses épaules sans douceur. Sylphide fit signe aux autres qu’il était prêt. Ils partirent rapidement, laissant derrière eux des volutes de sable. Le décor n’alternait pas beaucoup, il n’était composé que du sable bleu. Ils n’étaient guidés que par une boussole et ils se dirigeaient vers le sud-ouest. A la vitesse où ils allaient, ils purent cependant distinguer en fin de soirée un changement dans la couleur du sable. Il se dégrada dans un bleu bien plus clair, presque pâle. Puis il redevint, bleu, mais seulement parce que la nuit tombait.

Ils se dirigèrent vers l’un des oasis qui parsemaient le désert. Ils montèrent rapidement la tente en toile, depuis le temps ils étaient devenus des professionnels dans cet art-là. Ils rentrèrent rapidement dessous, sachant qu’il faisait froid le soir dans le désert. Grinat sortit quelquechose ressemblant à une assiette plutôt grande puis posa son doigt dessus. Quelques temps après un feu commença à prendre puis s’intensifia. Elle sortit le poulet qui était congelé dans une glace spéciale. Elle la fit fondre puis Sylphide plaça le poulet en travers d’une broche qu’il fit tourner. Karim sortit une cigarette et la passa à Grinat pour qu’elle l’allume, mais elle s’y opposa.
« Pas question, tu vas enfumer la tente ! »
Karim soupira puis rangea la cigarette
Ils étaient tous deux assis et regardaient le feu en essayant de ne pas trop songer à leur estomac respectif. Sylphide se redressa satisfait.
«  C’est bon, Grinat, tu vas chercher Windy ?
- D’accord, ne commencez pas sans moi !
- Pas de problème. On ne fait que se servir ! »

Grinat passa sa tête en dehors de la tête et replia ses oreilles en sentant le vent la glacer. Elle appela doucement la renarde.
« Windy, tu viens ? C’est prêt ! »
La renarde ne répondit pas. Elle contemplait le ciel obscur fendu parfois par quelques éclairs. Qui disait qu’il ne pleuvait pas dans le désert ? Windy tourna son regard vers l'hérissonne, tandis que la pluie continuait de tomber. Grinat s’aventura dehors, mais constatant qu’elle ne pouvait vraiment pas supporter ce temps, elle rentra sous la tente et demanda au loin.
« Qu’est-ce qui te tracasse ?
- J’ai pas envie de rentrer chez nous! »
Grinat haussa les sourcils, peu habituée à voir ce genre de réactions chez son amie. Quand elle prenait cet air boudeur, c’était plus pour faire rire, et ici elle semblait sérieuse… Elle ne comprenait pas sa réaction gamine. Si l’un des deux garçons à l’intérieur l’avait écoutée, il serait sûrement en train de la raisonner à coups de cris. Mais Grinat était patiente contrairement à eux.

« Tu n’es pas contente de revoir ta famille ? demanda l’hérissonne d’une voix douce.
- Ouais super, maugréa Windy. Et après je ne vous reverrais plus jamais et je passerais ma vie à travailler dans les usines du niveau inférieur ! Oh, j’ai une super vie dans la communauté !
- Windy… murmura Grinat, ne sachant que répondre.
- S’il te plait, garde ta pitié pour toi, puisque tu ne peux pas remédier à ma situation !
- On viendra te voir ! reprit l’hérissonne plus joyeuse. Et quand on sera arrivés on ne sera pas séparés tout de suite !
- Oui mais après…
- Après on s’en fout ! On n’y est pas encore. »
Grinat se retourna. Karim l’avait rejointe, sûrement impatienté par la nourriture qui refroidissait pendant qu’elles parlaient. Il s’avança sous la pluie, ne se sentant nullement incommodé.
« Arrête de t’inquiéter pour rien, en plus tu fous une ambiance de merde. Où est passé la Windy qu’on connaît ? Ca me dégoûte de te voir comme ça ! Je préfère te voir comme d’habitude, rayonnante, et parfois folle !
- Je ne suis jamais folle… bouda Windy.
- C’est vrai, c’est tarée qui te convient, enfin c’est pareil tu me diras…
- Il te cherche Windy… la prévient la hérissonne.
- Vas-y répète ! se leva Windy sans prendre compte de l’avertissement de Grinat.
- Ouais… T’es tarée ! Se moqua Karim.
- JE VAIS TE METTRE UNE PATATE ! Hurla Windy. »

Karim eut à peine le temps de rentrer dans la tente, la renarde lui fonçait déjà dessus. Il esquiva son pied de justesse et se mit à courir autour du feu sous le regard horrifié de Sylphide qui ne s’attendait pas à ça. Windy le poursuivait en répétant inlassablement des « crétin, crétin ! ». Sylphide finit par éclater de rire à la vue de la scène grotesque. Grinat s’assit à côté de lui et remarqua :
«  Elle fait exprès d’être plus lente que lui ou quoi ?
- Bah évidemment ! répondit Sylphide en roulant des yeux. »
Finalement Windy lassée de courir changea le sens de la rotation et accéléra avant que Karim change de direction. Elle chercha à le plaquer par terre, oubliant que le pro du corps à corps ici, c’était l’échidné. La situation s’inversa et elle se retrouva couchée sur le sol de la tente, à moitié écrasée par Karim qui, lui, était à cheval sur son dos. Elle tenta de se dégager, mais c’était peine perdue. A son grand malheur il commença à la chatouiller. A peine l’avait-il touchée qu’elle éclata de rire. Il la taquina encore quelques instants puis il la laissa tranquille. Il se leva et partit s’asseoir aux côtés du hérisson. La renarde resta quelques temps à terre, le temps de reprendre son souffle puis se redressa en plaçant ses genoux sous son menton.
« Ca va mieux ? demanda l’échidna en posant sa main sur son épaule.
- Un petit peu… répondit Windy dont les poils blonds autour de sa mâchoire avait un peu rosit.
- Un peu, c’est pas assez, je recommence ?
- Ah non  c’est bon ! Gloussa la renarde. »
Ils entamèrent le repas avec appétit. Sylphide qui n’était pas dans le coup demanda :
«  Il s’est passé quoi au juste ? »
Les trois autres se tournèrent vers lui avec un regard assassin. Il leva ses mains en signe de paix.
« Très bien, je me tais !
- Tu peux savoir quand même répondit Grinat. Il y a juste que Windy a le mal du pays avant même d’être arrivé.
- T’aime pas le désert ? répondit naïvement l’hérisson.
- Grinat vient de dire « avant d’être arrivé », elle est en train de dire que Windy en a déjà marre des cimes de Brahmâ, idiot !
- Ah ! répondit Sylphide comprenant soudainement.
- Je n’arrive pas à croire que quelqu’un puisse être aussi bête et avoir un QI si élevé… grommela Karim. »
Sylphide lui jeta un regard noir. Il se leva puis s’affala sur son sac de couchage. Il resta quelques secondes en dehors avant de se décider de rentrer à l’intérieur de sa couche.
« Mouais, je pense que je vais l’imiter… Bailla Windy. »
Elle acheva son poulet puis elle se glissa dans un autre sac de couchage. Il ne restait plus que Grinat et Karim. Ils bavardèrent de leurs souvenirs des 5 années qu’ils avaient passées ensemble, se rappelant des bons moments mais aussi des jours les plus difficiles, enchaînant les « Tu te souviens de quand… ». Ils restèrent quelques temps bloqués sur leur rencontre, se rendant compte que tout relevait presque d’un compte de fée. Ils évoquèrent que Windy avait peut-être raison, que ça n’était finalement pas si bien de rentrer chez eux. Grinat finit par être alertée en se rendant compte qu’il devait être tard. Elle demanda à Karim si il avait vu l’heure, c’était incroyable d’avoir parlé autant. Il répondit que oui mais que ça ne le dérangeait pas puisqu’il était insomniaque quand la lune était nouvelle. Elle le gronda, elle devrait être couchée, cette fois elle arriverait même à se lever plus tard que Sylphide. Karim ricana. Elle lui tira la langue et partit rejoindre les trois autres. Karim les regarda tous trois, se disant qu’il serait très fatigué le lendemain.
« Dernière édition: Décembre 19, 2009, 06:29:37 par rekkua »
Journalisée


L'héritier:
3e partie en cours d'écriture
 
 
Fanfic
« Répondre #10 le: Juin 10, 2007, 08:36:16 »
  • Supa Rank E
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 514


  • Journalisée
He bien si crois que je ne te lisais plus, tu étais carrément à coté de la plaque ! Sinon, ta suite je l'adore !


Citation
"Très bien, ça veut dire que je n'ai pas de problème d'écriture, mais par contre on dirait que le scénario n'intéresse pas vraiment..."


Moi ça m'interesse ! Lâche pas !
   
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #11 le: Juin 11, 2007, 05:06:01 »
  • Rank D




  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 120
Désolée de pas avoir posté pendant un moment mais le week end j'étais complètement crevée et j'ai pas eut beaucoup de temps à accorder ^^'.
Je vois d'étonnants progrès pour les descriptions et j'en suis ravie :D. Le scénario est pas mal du tout, voir très bien. J'ai vu une erreur :

Citation
L’échidna était de couleur lavande, bien que son ventre était de couleur bien plus laiteuse.


"Échidna" est un mot anglais. En français c'est "échidné" ^^.

Ne te démonte pas va si les lecteurs mettent du temps à poster. Les épreuves du bac ont commencé et certains ici doivent être concernés. Attends une semaine pour poster la suite, ça laissera du temps à ceux qui ont beaucoup de travail et qui n'en ont pas beaucoup pour poster ;).
Bonne chance pour la suite !
Journalisée
ma fanfic : Une créature diabolique
[puisque tout le monde fait de la pub...]
 
 
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #12 le: Juin 11, 2007, 05:53:45 »
  • Supa Rank F
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 417
  • Attention : risque de chute de pavé !
WWW
Citation de: "Rouge the Super Bat"

"Échidna" est un mot anglais. En français c'est "échidné" ^^.


Oui, sauf que tu remarqueras un moment dans sonic adventure 2, rouge dit à knuccles à propos des morceaux de la master emerald "prend-les elles puent l'échidna". Et comme hérisson se trouve dans la famille des échidnés, je m'étais dit que ça portait un peu confusion, d'où le fait que j'utilise échidna et non échidné (comme tu vois, j'avais déjà réfléchit là-dessus xD).
Journalisée


L'héritier:
3e partie en cours d'écriture
 
 
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #13 le: Juin 11, 2007, 05:59:39 »
  • Rank D




  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 120
Comme tu veux, mais l'on désigne souvent Knuckles comme un échidné...Mais je n'aime pas lorsqu'on fait un mélange de français et d'anglais dans une Fanfic ^^...
Journalisée
ma fanfic : Une créature diabolique
[puisque tout le monde fait de la pub...]
 
 
[Fan Fic] L'héritier
« Répondre #14 le: Juin 11, 2007, 06:27:26 »
  • Supa Rank D
  • Modératrice
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 560
  • Oh yeah ! I am a Thylacine again !
WWW
Citation de: "rekkua"
Et comme hérisson se trouve dans la famille des échidnés

Bon dieu ! j'ai vu une ineptie monumentale : le hérisson fait partie de la même famille que l'echidné ! Darwin ! au secours !!
Pour faire simple, l'échidné est un monotrème : animal dont la femelle pond un oeuf dans une poche spéciale où il éclot, alors que le hérisson fait parti des mammifères : la femelle garde son embryon dans l'utérus jusqu'à sa maturation qui peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
Le seul "cousin" de l'échidné est l'ornithorynque.
Journalisée
 
 
Pages: [1] 2 3 ... 11

Planete Sonic ForumsL'Atelier Fan AreaFanficsBest ofL'héritier : conscience [Terminé]