Erreur
Erreur
Derniers sujets discutés:


Dernières news :
Derniers articles :
Dernières vidéos :
Pages: [1]
[Cinéma] Iron Man 2
[Cinéma] Iron Man 2
« le: Avril 28, 2010, 03:09:25 »
  • Chaos Control Ruler
  • Modérateurs JEUX
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1176
Mesdames et Messieurs ! Le retour du seul renard qui se fait appelé "Le renard des ténèbres" parce que ça fait plus classe en français et qui a pourtant un pseudo qui signifie "Le renard de l'ombre" ! Quoi ? Tout le monde s'en fou ? Faut que je passe à la suite ? Bon ok.

Aujourd'hui je vous présente donc Iron Man 2.
Alors, que dire, que dire, que dire. J'attendais ce film avec impatience, je voulais le voir, le revoir, et le re-revoir. Mais là... Depuis mon retour du cinéma... J'ai quelques doutes.

Les tics du chroniqueur / Les anecdotes :


Déjà moi qui regarde tout le temps les bandes annonces, un truc m'a choqué. La scène où Pepper Potts embrasse le casque de Tony dans l'avion a été euh... supprimée ? C'est un détail pourtant infime, mais voila, quand je vois une bande annonce, même si elle est mauvaise, je veux que ce que j'y voit se retrouve dans le film. Ce que vous voyez, c'est Stark qui s'élance joyeusement de l'avion, sans sa secrétaire préférée à côté. Idem pour le moment où vous voyez une jeune fille utiliser le gant d'Iron Man pour tirer, cette scène elle aussi n'apparait pas, même si l'évènement majeur (la fête à la maison) est bien présent.

C'est pareil pour les paroles que vous entendez dans les bandes annonces. Depuis que "Les Simpsons : Le film" est sorti, on a plus une seule parole doublée dans une bande annonce qui soit redite de la même manière et au même moment dans le film. Traitez moi de nerveux, d'hyper-perfectionniste voir de taré, mais moi ça me dérange. o_o'

Le GROS défaut :

On en avait eut la preuve avec Spider-man 3, on commence à s'en lasser avec Iron Man 2 : Marvel ne sait pas rendre ses héros méchants. Dans Spider-man 3, on notait bien évidemment que notre cher Peter Parker était en train de s'assombrir à cause de son contact rapproché avec le costume noir. Ici c'est un peu différent, mais l'idée y est. Tony Stark, est intoxiqué par la substance contenue dans son réacteur ARC : le paladium. Ce même appareil qui le maintiens en vie est désormais en train de le tuer. Même si cela ne change rien dans la chimie de son cerveau, notre cher Tony... déprime. Oui c'est cela, il déprime. Il se bourre (Dans la BD, Tony Stark est un alcoolique avéré lorsqu'il affronte de grandes crises, mais de mémoire, il n'a pourtant jamais été aussi ridicule, il était plutôt du genre alcoolique morbide.), fais la fête, des conneries, etc... Cette ascension fulgurante... vers le bas l'incitera à se battre en armure face à son meilleur ami, qui tente de le calmer en utilisant un autre modèle d'armure.
Malheureusement, la descente aux enfers de Tony est insipide, elle aurait pu être intéressante, mais elle est tellement ridicule, qu'au lieu d'éprouver de la pitié envers lui, on a plutôt envie de regarder sa montre. Ce gros défaut semble malheureusement récurrent chez les films Marvel d'aujourd'hui, à croire que ceux ci ne sont pas capables de faire évoluer leurs personnages dans les films, et cela, surtout lorsqu'ils basculent dans le côté obscur de la connerie.

Les "Wouhou !" :

- Une scène finale plus longue, plus intéressante, même si l'affrontement réellement final reste toujours aussi court.

- Les effets d'hologrammes de la cave privée de Tony Stark, ainsi que ceux de ses appareils sont toujours aussi réussis, on aimerait tous que notre ordinateur sache faire ça dans notre chambre. (Par contre, on évitera de l'appeler Jarvis.)

- L'utilisation du Rhodes est enfin salutaire. Même si il a moins de charisme que son prédécesseur, il utilise désormais sa propre armure, rajoutant un peu de piment au film et ne plaçant plus uniquement Tony au centre de la scène.

- Nick Fury semble désormais être un personnage intégré dans les films Marvel, car il ne se contente plus d'apparaitre dans les petites scènes de fin. Il fait désormais partie intégrante du film et aide Tony à se soigner et à reprendre la main.

- Whiplash, bien qu'il me soit inconnu, il reste pourtant un personnage intéressant dans son adaptation à l'écran, probablement grâce au choix de l'acteur qui a su lui donner une manière d'être bien à lui.

Les "SHIT ! We're in hell !" :

- Tony, Tony, Tony. WHERE ARE YOU ? Malheureusement Robert Downey Jr. a perdu de sa personne ! Le tournage de Sherlock Holmes lui aurait-il fait oublier comment jouer notre cher Iron Man ? Ou bien Jon Favreau a décidé d'abandonner cette facette pourtant phare de notre personnage ? En effet, Tony Stark est désormais moins bien représenté. Je ne suis pas capable de vous dire si le jeu de l'acteur était moins bon, ou si c'est un choix de production, toujours est-il qu'on ne peut plus rire du caractère de notre héros. On ne décèle plus cette magie dans le regard qui nous permettait de s'attacher à lui et à ses vannes. Malheureusement, notre héros n'arrive plus à briller sans son armure. Il est devenu bien fade...

- Nick Fury, ok, je suis content qu'il soit intégré dans le film. Mais... Est-ce là le dirigeant de la plus grande agence de défense internationale au monde, le SHIELD ? Le CIA, le FBI, la NSA, l'ONU, sortez moi tout l'alphabet si vous voulez, mais ces organisations plus ou moins puissantes sont généralement représentées par un chef que l'on reconnait du premier coup d'oeil ! Ici, bien que le design de ce Nick a été pris de l'univers Ultimate, le caractère n'y est pas. Notre directeur du SHIELD n'est pas assez imposant, on ne le craint pas, ce n'est plus non plus la véritable ordure fumant son cigare des temps anciens. Ce personnage est devenu vraiment creux.

- C'est long... C'est long... Trop de blabla, pas assez d'action... Et vous savez pourquoi ? Parce que Tony n'est pas en train de se confectionner une armure. La majeure partie du premier opus était consacré à la création de l'armure, ici, cette énorme période de temps est moins bien gérée. Certes, on retrouve notre héros dans sa cave en train de créer un nouveau réacteur ARC issue d'un nouvel élément (appelé Mendeleïev, il sera intéressé, on a du boulot pour lui), cela ne représente qu'un malheureux quart de ce temps. Tout le reste, bien que participant au scénario, est gâché. Ce temps aurait du être mis à profit pour nous montrer que notre Tony savait toujours faire de grosses blagues, ou bien être utilisé de meilleure manière dans la bataille de notre héros face au gouvernement pour ne pas que son bien soit décrété arme militaire du pays.

- Hammer : Tu n'est qu'une erreur de la nature, une connerie, un sous-fifre. Le personnage de Hammer, existant dans l'univers Marvel, a été complètement foutu en l'air. Je ne connais que sa version Ultimate, un vieillard dur en affaire, étant loin de respecter la loi mais qui a tout de même une certaine authenticité dans ses actions. Ici, rien. Je ne sais pas si le personnage original est ainsi fait, mais là, j'ai franchement été déçu. Hammer n'est là que pour justifier la scène finale et le dernier affrontement Whiplash VS Iron Man. Ou cet avant dernier a profiter des fonds de cet imbécile pour créer sa petite armée de robot, sa propre armure et ses fouets améliorés. Rarement vu un personnage plus nul et mal interprété.

Les mentions :

- Mention spéciale à Scarlett Johansson ou à sa doubleuse si elle en a une dans les scènes de combat. En effet, je connais un peu le personnage de la Veuve Noire, même si je n'ai fais que l'apercevoir dans différentes BD. Elle est pourtant à mon sens, très réussie. Le costume est fidèle à l'original, l'actrice ne me semble pas avoir entaché le personnage. Et surtout, le style de combat est énorme, et a été correctement développé. Il sied vraiment très bien au personnage, sa manière d'infiltrer le QG de Hammer Industries, restera graver dans ma mémoire comme l'une des meilleures interprétations de cette espionne russe.

- Mention à la scène finale du film, qui pour moi, commence lorsque Iron Man revêtit son armure pour arriver à la démonstration des nouvelles armures de Hammer. L'image de l'armure fonçant au dessus des bassins d'eau m'a émerveillé les yeux.

Note : 14 / 20

Malgré d'énormes défauts impossibles à oublier, Iron Man 2 reste un divertissement correct. Situé en terme de qualité sous son prédécesseur, mais tout de même, au dessus d'un Spider-man 3, on arrive à apprécier les moments très bien conçus du film. Malheureusement, on les attends un peu trop longtemps. Difficile de ne pas s'ennuyer en plein milieu de la séance.

C'était Shadowfox pour PSo Channel News. On se revoit avec Prince of Persia, sortie le 26 Mai.
« Dernière édition: Avril 28, 2010, 03:13:50 par shadowfox »
Journalisée
 
 
Re : [Cinéma] Iron Man 2
« Répondre #1 le: Avril 29, 2010, 11:45:28 »
  • Supa Rank E
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 475
  • Metal Ficeur


Journalisée
Eh bien, Shadowfox qui fait de l'humour ? Ca m'a fait un choc, mais passons ...

N'ayant pas beaucoup apprécié le premier opus malgré que j'adore les films Marvel, ta chronique m'a convaincu de ne pas aller voir ce second opus. J'en ai marre de tous ces films censés être "action" avec 80% de blabla et 20% d'action, lourd.

En revanche, j'ignorais que Prince Of Persia allait sortir si tôt, merci pour l'info. J'espère que l'adaptation sera assez fidèle à la série.
   
Pages: [1]