Erreur
Erreur
Derniers sujets discutés:


Dernières news :
Derniers articles :
Dernières vidéos :
Planete Sonic ForumsL'Atelier Fan AreaFanficsTutoriels[Carrefour] Parler et argumenter sur les fanfics
Pages: 1 ... 11 12 [13]
[Carrefour] Parler et argumenter sur les fanfics
Re : [Carrefour] Parler et argumenter sur les fanfics
« Répondre #180 le: Fvrier 11, 2009, 03:31:12 »
  • Rank C
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 152
  • Guitariste des Feather Dreams.
Héhé, it’s my turn.

Titre : Tetrix

Auteur : Sephyra

Résumé :
Une maladie mortelle du nom de Tetrix affecte les hybrides et fait des ravages. Personne pour le moment n’a survécu. Personne, sauf une. C’était Candice, une hérissonne verte d’eau avec des piques d’une taille extraordinaire ; le plus long d’entre eux faisant deux fois sa taille. Elle était capable de les contrôler pour se défendre si elle se sentait en danger. Oliver, un scientifique qui étudiait l'evolution de la maladie sur la mobienne a subi cette dite défense et en est mort. La petite hérissonne saura-t-elle s’adapter et se sentir en sécurité ou, au contraire, va-elle se sentir en danger et s’en prendre à tout le monde ? 

Extrait :

Il était tout près de Candice, qui s'était mise à se méfier légèrement. Elle n'avait que trop rarement fréquenté d'autres êtres vivants, et l'habitude lui manquait. Elle fit légèrement glisser son corps en arrière, avec ses bras faibles. L'humain, malgré sa combinaison qui lui cachait aussi le visage, décocha un sourire que la hérissonne ne put voir.
- Allez, viens, ordonna l'homme.
  La mobienne continua de le regarder sans expression, et recula encore un peu. Quelques minutes s'écoulèrent. Candice ne faisait absolument pas mine de s'intéresser à l'humain en blanc, et ne semblait pas posséder une once de curiosité.
- Elle me gave. J'y vais franchement ? questionna alors l'homme dans son micro, à l'attention de Shutarô.
- Je te le déconseille, répliqua ce dernier.
- Bah, que voulez-vous qu'elle me fasse, rétorqua l'homme en combinaison.
  Il s'accroupit devant la petite mobienne, et lui saisit doucement le poignet. Candice sursauta, et voulut se dégager, mais la main blanche qui la retenait résista. Elle poussa un petit gémissement. Une autre main blanche arriva, un objet cylindrique dans la main. Avec une pointe au bout. Elle connaissait cet objet. Il faisait mal.
  Or, elle ne voulait pas souffrir.

  Une masse vert d'eau arriva en un clin d'oeil et frappa la seringue, qui échappa aux mains de l'homme abasourdi. Que c'était-il passé ? Tous les scientifiques s'étaient levés de leur siège, sans avoir compris l'action. Ils avaient vu la seringue s'envoler et retomber loin de l'homme et de Candice, toujours dans la même position. L'homme regarda la hérissonne avec colère.
- J'en ai assez de jouer...
  Il lui saisit le bras pour la relever, et elle poussa un cri.
  La seconde d'après, l'humain relâcha son étreinte. Il y fut contrait. Quelque chose venait de lui briser le poignet, et l'avait si violemment repoussé qu'il s'effondra en arrière et roula au sol, en poussant un hurlement de douleur. Certains scientifiques ne purent retenir un cri de stupeur. Cet homme était en danger. Il fallait qu'il s'éloigne de Candice. Quelque chose n'allait pas avec elle, quelque chose en elle était extrêmement dangereux.
- Oliver, revenez ! s'exclama Shutarô, tandis que les opérateurs trouvaient le courage de se rasseoir, sous ordre de Laurier. 
  Oliver grinça des dents, et se remit lentement sur pieds, gémissant de douleur. Ce n'était pas seulement son poignet brisé. Sa tête aussi le lancinait, il n'avait jamais connu une telle sensation. Il fusilla Candice du regard. Celle-ci ne comprenait pas sa haine, elle ne savait pas pourquoi on avait l'air de lui en vouloir. Avait-elle fait quelque chose de mal ? Effrayée, elle eut un mouvement de recul, et Oliver sortit son pistolet, avant de le pointer sur la mobienne.
- OLIVER, NON !! s'écria Shutarô.
- Espèce de... démone... souffla Oliver, partagé entre douleur et colère. Je vais... je vais...
- Ne faites pas ça, Oliver ! s'exclama Laurier. Revenez immédiatement !
  Candice eut un nouveau mouvement de recul. Oliver redressa son arme sur elle, et moins d'une seconde plus tard, un coup de feu retentit dans la vaste salle blanche.

  Shutarô ne sut pas s'il devait être soulagé ou surpris. Un silence inquiétant s'était élevé, Candice n'était pas morte. Oliver baissa son arme, et se mit à trembler. Il recula lentement.
- Dé... démone... souffla-t-il, tétanisé.
  La petite mobienne rouvrit les yeux. Une douleur la lancinait, mais elle vivait encore. Elle regarda devant elle, surprise. Sans même en avoir eu la volonté, l'un de ses piques s'était redressé tout seul, et s'était placé juste devant son visage, pour protéger une partie vitale de son corps. Un mince filet de sang se mit à glisser le long du pique démesuré. La douleur était difficilement supportable. Candice serra les dents, et elle regarda Oliver avec haine.
- Oliver, rev...
  Laurier ne finit pas sa phrase. Candice se cacha le visage avec ses mains, en criant de douleur, les larmes aux yeux. Les piques de la hérissonne foncèrent sur l'humain en combinaison, le saisirent de toutes parts, et quelques secondes plus tard, la vitre n'était plus translucide. Elle était devenue rouge sang, de long en large.

  La plupart des opérateurs, paniqués, se levèrent de leur siège en hurlant. Alidann était pétrifié, il cacha son visage sur la hanche de Kerem, tout aussi apeuré que le fils de Shutarô. Et ce dernier était immobile. Il voyait le sang d'Oliver glisser sur la vitre, partout, sans le moindre espace libre. Du coup, il ne pouvait même plus apercevoir Candice. Ni ce qu'il restait peut-être du propriétaire de tout ce sang...
- Fermez la vitre, fermez tout, ordonna Shutarô d'une voix faible, en tremblant.
  Laurier reprit les ordres du scientifique en criant, les opérateurs se bousculèrent, la seule porte d'accès à la chambre de Candice fut scellée. Alidann risqua un oeil vers la vitre. Dessus, le sang dégoulinait. Il se remit à trembler, Kerem le serra contre lui. Il fixait lui aussi ce rouge, sentait cette odeur de mort, sans parvenir à y croire. Et dans un petit espace que le sang avait épargné, un oeil rose le fit frémir de peur. Alors, c'était ça, la science ? C'étaient ça, les découvertes, les miracles scientifiques, les réussites et les défaites ?
  C'était ça, le Tetrix ?

Mon avis :
Une fic très intéressante, bien écrite, même si elle vient juste de commencer. De l’action et du sang, ce qui peut faire penser au manga Elfen Lied à certains moments, pour ceux qui connaissent. Les descriptions sont bien faites, on s’imagine bien les sentiments des personnages… En bref, une fiction à lire absolument pour ceux qui aiment bien ce genre d’écriture ou qui ont aimé ledit manga.
« Dernière édition: Fvrier 12, 2009, 07:57:47 par Shadtty »
Journalisée
Avatar made by Sephy-san.


Mugen x Jin x Fuu POWAAA ! 3
 
 
Re : [Carrefour] Parler et argumenter sur les fanfics
« Répondre #181 le: Mars 27, 2009, 05:35:19 »
  • Supa Rank E
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 454
  • power Black lion
Cool tous ça, et dire que je suis passée des mois devant ce topic sans oser y mettre mon grain de sel.
Bleddy bombe le torse pour se donner du gallon. Au passage passe des coucous à Shaddty-sama, à Koura-chan et à Kayra-san.
Il y a vraiment des fics superbes dans ce beau forum. Merci à ceux qui les écrivent et les inventent et nous émerveilles à chaques chapitre.

Mes auteuses préférées. Je ne saurais jamais assez vous dire combiens je vous admire.
Sora, Séphyra, Miko, Wolf le solitaire, Shade et bien d'autre que j'oublie surement.

Je pensais à une fic Hors-Sonic. Celle de Nyukiuu's une parodie totalement dégentée, très à mon goût.
Ceux qui aime mourrir de rire ou les allusions au serie tv, émission et même certain en rapport avec Sonic. Qui aime les jeux de mots elle est faite pour vous. Qui plus est une fic terminée.

Quelqu'un qui l'a lut et à aimer voudrais faire sa fiche? Je ne suis pas douée pour les descriptions et tout ça. Sinon j'l'aurais faite. Sinon tant pis.
Voilà, juste un passage éclaire de la lionne fofolle du forum.

 
« Dernière édition: Mars 27, 2009, 07:50:49 par Bledengor »
Journalisée
Chaque jours est important. Prendre le temps d'apprcier les petites choses de la vie car on ne sait jamais de quoi sera fait demain.
 
 
Re: [Carrefour] Parler et argumenter sur les fanfics
« Répondre #182 le: Mai 31, 2009, 04:26:17 »
  • Rank D
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 111
Titre : Pour un Ami

Auteur : SpaceMoule

Rsum : L'arriv d'une sorte d'extra-terrestre dbarque sur Mobius. Ils enlvent deux personnes aux QI lev : Tails et Eggman. Ils veulent utilis leurs intelligence pour construirent un canon pour canaliser l'nergie des meraude du chaos. Eggman accepte et Tails refuse. Le Pourvoir, le chef des extra-terrestre, donne une semaine au scientifique de faire son travail... Mais que se passera t-il pour Tails? Jusqu'o Sonic irait-il pour sauver son ami?

Extrait :
Chapitre II : La force ltat brut

- Quest ce que ? Balbutirent le hrisson et lchidn au mme instant.
Ils firent rapidement le tour de la construction millnaire de lmeraude qui les empchait dobserver le lieu de lexplosion.
Ce quils virent les frappa dhorreur.

Un gigantesque aronef couleur noir tnbreux, de forme arodynamique, long dun bon kilomtre, parsem de petits carrs blancs qui taient sans doute des postes dobservation, tait stationn en orbite, juste en face ce qui fut il y a quelques secondes un laboratoire. Les deux spectateurs de ce macabre spectacle remarqurent que ce vaisseau tait le responsable de la catastrophe, un canon encore fumant tant point sur le lieu vis ne laissant paratre plus que du sable brl et des dcombres noircis.
- Comment cela se fait que nous navons pas entendu un tel engin arriver ? Se demanda Knuckles tout haut, une goutte dinquitude perlant sur son front.
Avant quil ne le remarque, Sonic tait dj loin devant lui, se prcipitant en trombe sur les lieux de la catastrophe, mort dinquitude pour Tails. Lchidn lui embota le pas.

- Quest ce que ctait que ce tremblement ? Se demandait la hrissonne en raccommodant son serre tte rouge.
En se penchant la fentre de sa petite maison, elle remarqua que de la fume et une grosse forme noire se tenaient trs loin, impossible identifier cause de la fort dense qui la sparait de ce qui se tramait au loin.
- Sonicfais attention toi, se disait-elle en rcuprant son lourd marteau pour se diriger vers le lieu de sa curiosit au pas de course.

Un souvenir sympathique : le jour ou Tails rencontra pour la premire fois Sonic.
Le Tornado appartenait le hrisson lorigine. Quand en avait-il eu la possession ? Il ne le savait pas vraiment lui-mme. Srement un souvenir dun pre quil ne put connatre, il en avait dduit que son paternel tait un fanatique daviation. Mais quelle utilit quun avion quand on court aussi vite que cette machine ?
Sonic sen tait occup peu, le laissant dcrpir dans un sombre garage. Quoique quun jour, il lait quand mme sortit se dgourdir les bielles. Il le laissa quelques instants sur une plage dgage, histoire de courir un peu aux alentours. Aprs tout, ctait sa raison dtre.
Toutefois, il se sentait bien seul parcourir ces diffrents paysages. Il aurait tant aim avoir un ami avec qui partager ses aventures, avec qui tout simplementdiscuter.
Quelle fut sa surprise quand il vit ce renard tourner autour du Tornado, le bidouillant, le remettant en meilleur tat que ce quil tait dj. Mais ce que Sonic retenu vritablement tait le premier croisement de regard, ce regard dun bleu ocan qui exprimait tout les meilleurs sentiments du monde.
Pourrait-il recroiser ce regard ? La question inquitait lhrisson, autant que la rponse.

Il ny avait quun seul mot pour dcrire tout a : Dsolation.

Lnorme vaisseau se tenait immobile, flottant silencieusement face son uvre , un vritable thtre de mort , dont le macabre dcor se composait de dbris, de carcasses de machines, de flammes lchant les restes du Tornado, dodeur de soufre et de brl flottant dans cet air malsain.
Cest ce que virent Sonic et Knuckles en arrivant sur la scne, ne se doutant pas quils seront les acteurs dun ballet mortel.
Tout de suite, lchidn bondit, plus par rflexe que par rflexion, vers la structure spatiale pour tenter de percer lnorme carapace de lassaillant ennemie. Il narriva mme pas 10 mtres de la coque, un bouclier invisible layant envoy valser dans les feuillages des arbres alentours.
Sonic, lui, tait bien plus que dsempar, presque clou sur place par lhorreur. Son ami tait sous ces dcombres. Soit il mourrait touff, soit il tait djmort.
Sa vue fut trouble par des larmes, tant il narrivait pas, malgr sa vitesse, retrouver Tails sous les amas de pierre.
Mais un bruit se fit entendre dans les dcombres, aussitt, Sonic fona vers les dbris tremblants, ayant soudain retrouv lespoir de retrouver son ami vivant. Mais aussitt quil sapprocha, il se retrouva ject dun violent coup sur la plage.
Ne comprenant pas ce quil se passait, il put malgr tout se rattraper temps en se stabilisant sur les jambes, et quel fut lhurlement de rage quil poussa lorsquil vit ce qui sortit des dcombres.

Un humanode de trs grande taille, dot dune fine armure qui servait plus dornement que de protections et dune trs forte carrure, sans bouche ou nez, juste deux fines pupilles blanches qui ressortaient par rapport sa peau noire, se tenait au milieu des flammes et des dcombres.

Un corps inanim tait dans sa main.

Lassaut fut donn en premier par le hrisson, senvolant littralement vers le kidnappeur, ayant la ferme intention de lui enfoncer sa chaussure dans le visage, mais par on ne sait quel magistral rflexe, le ravisseur de Tails bloqua le coup en plaant tout simplement sa main devant son visage. Quand le pied de Sonic senfona dans sa paume, le mystrieux ennemi agrippa la jambe de lhrisson, et le jeta avec une telle force terre que le hrisson ne put tout simplement pas se relever.
Pensant en avoir fini avec cela, lennemie se dgagea de la zone sinistre pour rejoindre le vaisseau, toujours aussi silencieux et immobile.
Mais soudain, une silhouette marron sortit des dcombres une vitesse totalement prodigieuse, fondant sur sa proie dun vol plan dune rapidit des plus impressionnantes.
Aussi impressionnant, ce volte-face de lhumanode noir, qui dcocha un norme coup de poing cette silhouette qui partit scraser brutalement sur un rocher quelques dizaines de mtres plus loin.
La encore, le prodigieux adversaire ne prit pas le temps de regarder si ses malheureux assaillants taient morts ou inconscients, il devait rcuprer vivant un renard jaune-orange deux queues, inutile de sattarder.
Quelle fut son exaspration quand, en reprenant son chemin, vit un vaillant chidn lui faire face, poings levs.
- Qui est tu la fin ? Cracha Knuckles, ayant partiellement rcupr du choc du bouclier invisible du vaisseau qui se tenait juste derrire lui.
Linterrog rpondit avec une voix glaciale, monocorde, sans sentiments :
- La Force, lcha t-il, malgr son absence de bouche, avant de fondre sur le gardien de lmeraude pour lui enfoncer son poing dans le ventre.

Knuckles vit le coup venir, et aussi difficile que ctait, il arriva, laide de ses deux mains, bloquer le seul poing de celui qui faisait appeler La Force . La simple puissance de ce coup lavait fait reculer dune bonne dizaine de mtres.
- Khhsi ce nest quunequestion de forcearriva articuler lchidn malgr sa situation, un rictus nerveux tant apparu sur son visage.
Au prix dun effort surhumain, il arriva dvier le poing titanesque, vritable et mortel boulet, qui senfona et se coina dans le sable. Knuckles en profitt pour grimper sur le bras de La Force et put tre porte du visage pour lui enfoncer sa droite dans la mchoire.
Le coup fut dune force prodigieuse, ayant eu comme consquence de dvier la tte du gant qui semblait grogner aprs avoir encaiss cet assaut.
- Pas mauvais, lcha finalement ce dernier, avant de dgager son bras du sable.
Knuckles eu le temps de se jeter en lair avant que le long bras dimposante musculature lattrape, et fona de nouveau sur son adversaire par la voie des airs, les deux mains tenues entre elles, pour lui sortir une puissante frappe-marteau.
La Force sen rendit compte un peu tard et dfaut de se dgager, ne put quessayer de bloquer le coup par limposante paume de sa main.
Une onde de choc signala limpact, les mains gantes du vaillant gardien tentant de faire cder le bras de leur opposant. Le puissant humanode montra un signe de faiblesse juste ce moment, et commena cder sous la puissance du coup, une de ses jambes commenant flchir.
Un sourire de victoire apparut sur le visage de Knuckles, mais tout coup, il entendit un bruit. Bruit dun corps qui tombe lourdement sur le sol.
Il vit ce corps, celui de Tails, qui gisait inconscient sur le sable, et il comprit trop tard :
Une autre main, celle qui tenait le corps du renard auparavant, empoignt sans mnagement le buste de Knuckles qui eu le souffle coup sous la terrible pression quexeraient les doigts sur sa cage thoracique, et dune force bestial, La Force le plaqua avec la plus grande sauvagerie dans le sable, crant un trou plus large que profond.

Limposant humanode dun noir de jais reprit le corps du renard dans sa main, et avana en dessous du vaisseau. Il sarrta une bonne vingtaine de mtres plus loin du lieu du duel avec un des rares adversaires qui lui ont fait face aussi longtemps.
Au dessus de sa tte apparu un rayon qui engloba tout son corps qui disparut ensuite.
Le vaisseau sen alla loin de lle, partant vers lhorizon bleu ciel, aussi silencieusement quil tait venu.

- La Forcejauraita peaumurmura Knuckles avant de svanouir.

Lhrissonne arriva aprs la bataille.
Aussitt aprs avoir vu les corps gisant, notamment celui de Sonic, elle appela, affole et au bord des larmes, des secours.
Victimes : Sonic, hrisson bleu, a t retrouv dans les dcombres de la zone.
Knuckles, chidn rouge, a t retrouv sur la plage de la zone.

Personne inconnue, hrisson marron, a t retrouve prt dun rocher bris.
Signe distinctif : porte un chapeau blanc

Mon avis :
Excellente fic! C'est une belle histoire, elle n'est pas prte d'tre termin, mais il y a dj beaucoup de pulier et c'est ce qui est bon lire! C'est prennant, il matrise bien l'intrigue et c'est beau! Je vous la conseil, d'aprs moi, elle sera au Best-of et il le mrite! Je ne suis pas la seule qui pense comme a, alors... Venez lire l'histoire de SpaceMoule! Pour un ami! voici le lien :  http://www.planete-sonic.com/forum/index.php/topic,4796.0.html
Journalisée
   
Re: [Carrefour] Parler et argumenter sur les fanfics
« Répondre #183 le: Juin 08, 2009, 01:42:03 »
  • Chaos Control Ruler
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1139
  • Donfy
Je vois que ce topic ne tombe pas en dsutude, a fait plaisir. Aprs trois longues annes, le domaine des fan fictions n'est pas en passe de tomber dans l'oubli, bien au contraire o/
Merci donc tous ceux qui ont pris soin, qui se sont investis dans les fiches. Elles sont trs bien. Petite remarque quand mme, je remarque assez souvent travers les pages que les extraits pris pour illustrer telle ou telle fic sont souvent assez consquents. C'est un tort, malheureusement. C'est vrai qu'il est difficile de rsumer une fic exceptionnelle en seulement quelques lignes, puis de l'illustrer parfaitement en un petit extrait. C'est du boulot, il faut chercher, trouver. Mais il faut le faire bien.
Comme je l'ai dit pas plus tt qu'avant-hier, pas besoin d'un long pav pour faire passer un message important. Essayez de trouver le truc, l'tincelle prsente dans un passage. L'introduction, ou le paragraphe qui fait l'originalit, l'intrigue de la fic.
Je ferais passer le mot grce Iname, qui parlait des fiches personnelles (qui ne sont pas proscrire, bien au contraire, mais transformer pour viter de ne faire que sa propre pub) :

En ce qui concerne vos propres crits, j'pense galement que vous devriez plutt proposer un court extrait de votre fic au lieu d'en proposer un extrait trop consquent, trop long, il faut que vous puissiez distiller votre intrigue pour inciter les lecteurs venir lire votre fic plus qu'une autre, et bien videmment, la mise en page et l'orthographe sont de rigueur pour mieux apprcier votre fic ;)

Et comme l'a trs justement fait remarquer Night Shade, parlez un peu de votre fic, votre implication personnelle, le temps que vous y consacrez dessus, les difficults rencontres, pourquoi tels thmes traits plus que d'autres etc.

En somme, parlez de votre exprience. De la manire dont vous crivez, pourquoi et comment, quand vous est venu l'ide de votre fic ? A quelle occasion, qui est-elle ddie ?
J'ai eu aussi ces derniers jours, et par deux fois, un change avec deux ficeurs qui n'arrivaient plus crire. S'il y a un problme, ne restez pas clotrs, venez en parler.
Un forum est fait pour a. L'ide du topic va en ce sens.

Tout a pour dire que le systme de fiches reste intressant, et est toujours glorifiant pour son auteur, mais ce n'est pas suffisant. Il ne faut pas juste faire de la pub. Ragissez aux fiches, sans forcment attendre que votre fic y apparaisse pour passer dire un petit "merci".
En tout cas, moi, je remercie tous ceux qui ont participer sur ce topic. Les fictions, en trois ans, ont su voluer, et je suis persuad que le niveau ne fera que monter.
Mais le matre mot reste partage.
Journalisée
Donf : Vous tes folles.
Rekkua : Je me demande ce que a peut tre, d'tre folle, quand c'est toi qui qualifie la personne...

Niark! :] :
*ND a veut dire glauque en fait? ok
Niark! :] :
*"putain ce chteau il est ND o_o
 
 
Pages: 1 ... 11 12 [13]

Planete Sonic ForumsL'Atelier Fan AreaFanficsTutoriels[Carrefour] Parler et argumenter sur les fanfics